1/16/2010

La Bible et le Catholicisme

Pour ceux parmi vous qui êtes intéressé par l'histoire et la bible, voici un texte qui saura peut-être vous plaire.

Ce long poste est écrit chronologiquement. Pour accéder aux événements plus récents, il suffit de défiler au bas de la page.

Bonne lecture.

Histoire des civilisations reliées aux fables de la Bible

Gloire à Dieu qui a voulu, pour des raisons que nous ne connaissons pas, que la méchanceté et la bêtise conduisent le monde.

Il y a un peu plus de 2000 ans, une des innombrables sectes monothéistes basées sur la venue d'un Messie a progressivement mis en place un gros mensonge dont l'efficacité la propulsera au premier rang de l'histoire des sectes.

Les Nazaréens qui croyaient en la venue d'un Messie intemporel : Jésus Christ (Jezeus Krishna), ont construit l'histoire d'un personnage historique : Jésus de Nazareth. En puisant dans le fonds commun des légendes, de l'histoire des dieux comme Horus ou Mithra, les rédacteurs chrétiens ont monté la naissance, les miracles, les paraboles, la crucifixion puis la résurrection de Jésus.

Cette histoire s'avèrera un puissant moyen de conversion : l'Église chrétienne prendra le pouvoir dans tout l'Empire romain, abolira la liberté de religion, maintiendra le peuple dans l'ignorance et amoncellera des montagnes de cadavres.

Histoire et chronologie de la chrétienté av. J.-C.

-3.85 milliards d'années av. J.-C.
Les premiers signes de vie terrestre: des micro-fossiles dans les roches du Groenland. Source
-580 millions d'années av. J.-C.
C'est l'âge des plus vieux fossiles d'organismes multicellulaires connus à ce jour. Ces fossiles de près de 2 m de long ont été retrouvés dans des cendres volcaniques.

Environ -6 millions d'années
En Afrique, c'est l'époque où s'est faite la séparation entre les grands singes et les humains.
Homo australopithèque marche debout puis vient Homo habilis, le volume du cerveau augmente et l'homo erectus apparait. À partir de là, il va progressivement envahir la Terre entière.

L'homme crée les premiers outils.

Vers -600 000 av. J.-C.
Époque à partir de laquelle, on sait avec certitude que l'homme (Chou-kou-tien) sait domestiquer le feu.

Vers -30 000 av. J.-C.
L'homme prend progressivement conscience de lui-même. À la naissance du conscient correspond celle de l'inconscient : la partie du cerveau que l'homme utilise et ressent, mais à laquelle il n'a pas un accès direct. Elle ne lui est pas accessible et pourtant elle est en lui, elle pèse en permanence dans sa vie, elle est là dans ses rêves, dans ses intuitions, dans ses souvenirs refoulés. Cette partie inconsciente de la raison, ajoutée à son ignorance du lendemain, de la nature et ses phénomènes, a rapidement créé chez l'humain un malaise diffus, un besoin que l'on pourrait appeler aujourd'hui "un mal existentiel". Qu'a-t-il fait ? Il s'est posé des questions sur l'au-delà et les puissances supérieures et il a essayé de les dessiner ou de les sculpter. Ainsi sont nées les premières religions...

C'est l'époque des premières sépultures, des premières peintures et expressions artistiques. La plupart de ces dessins ont une vocation religieuse.

Vers -8000 av. J.-C.
La fin de l'époque glaciaire change complètement le climat et le paysage, la raréfaction de la faune oblige les chasseurs à s'installer sur les rivages des lacs et sur les littoraux, et à vivre de la pêche. C'est aussi l'époque de la domestication du mouton, puis du bouc, du porc et du chien. Au Proche-Orient, c'est le début de l'agriculture néolithique. L'agriculture a fixé les nomades, elle est devenue autant religieuse économiquement, ce sont les récurrences annuelles des phases de la vie laborieuse qui ont engendré les dates des fêtes religieuses. Création de la ville de Jéricho, sans doute la première (4000 ans avant la création de l'Univers, de la Terre et de l'homme selon les créationnistes)

Vers -6000 av. J.-C.
Près de Jiroft, dans le sud-est de l'Iran actuel se dresse des vestiges qui sont peut-être ceux du pays d'Aratta encore plus ancien que Sumer qui possède une écriture, la plus ancienne connue (partiellement déchiffrée), la légende de l'homme-scorpion, peut-être à l'origine de Gilgamesh et savait bâtir d'immenses bâtiments (400 m de cotés) en briques, des villes immenses (plus de 120 ha!).

Ce pays était gouverné par un roi-prêtre entouré de hauts fonctionnaires (auxquels les scribes sumériens donnent, bien entendu, les titres correspondants dans leur propre pays) et adorait une grande déesse (baptisée par eux
Inanna et un dieu-pasteur (baptisé Dumuzi). Il était riche en or, argent et pierre de toute sortes, mais pauvre en grain, et tout tourne autour des difficultés que rencontraient les rois d’Uruk pour obtenir ces richesses et du chantage qu’exerçaient sur eux les souverains d’Aratta.
Aujourd'hui encore, les fouilles sont en cours...

Vase en pierre fine incrusté d'Arrata

Vers -4000 av. J.-C.
Découverte des tablette du récit sumérien du déluge.
Entre le Tigre et l'Euphrate, des hommes (Êtres) sont venus de l'Est fondent la civilisation de Sumer (Akkad). Les Sumériens perfectionnent l'écriture, les bateaux, l'art de bâtir en briques, la roue, l'école, la démocratie, la justice, la monnaie, les impôts et la médecine. Ils fondent des cités avec un prêtre-roi. Ce sont eux qui ont inventé le système sexagésimal de l'heure, la minute et la seconde.

Le mystère de la côte d'Adam est aussi "emprunté" au poème sumérien "Enki et Ninhursag": c'est là où est le mal d'Enki, la côte vient du jeu de mot sumérien "ti" ("côte" ou "faire vivre") jeu de mots qui n'a plus de sens en hébreu. En octobre 2002, le Vatican a reconnu (entre autres) que Ève n'a jamais mangé de pomme.

-3761 av. J.-C.
Genèse du premier homme: Adam, d'après la Bible. La Bible est très claire à ce sujet.

-3500 av. J.-C.
Début de la période du "bronze ancien": prémices d'une civilisation urbaine.

-3100 av. J.-C.
Naissance de la première dynastie de la civilisation égyptienne qui emprunte aux Sumériens l'écriture (hiéroglyphes), les bateaux et l'art de bâtir en briques.

Vers -3000 av. J.-C.

Un cataclysme est relaté par de nombreuses civilisations du bassin méditerranéen. Se pourrait-il que ce soit l'ouverture brutale du détroit de la Mer Noire? Des civilisations disparaissent...


Le mythe du déluge naît chez les Sumériens, repris par les Babyloniens : Dieu prévient Utnapishtimet lui conseille de construire un bateau pour sauver un certain nombre d'animaux. Puis vient une pluie torrentielle pendant sept jours, puis le bateau débarque sur le mont Nishir. Utnapishtim lâche une colombe et, peu après, une hirondelle, mais les oiseaux reviennent. Finalement, il lâche un corbeau qui ne revient plus. Le Veda indien reprend le mythe, puis les Grecs et les chrétiens qui recopient cette légende dans la bible.


Sur ces tablettes sumériennes provenant de Tel Harmal, Irak, on y voit l'une des premières versions du théorème de Pythagore, un millénaire avant les mathématiciens grecs. On reconnaît sur la figure de gauche l'idée principale de l'une des démonstrations algébriques, où en traçant la hauteur issue de l'angle droit on construit deux triangles semblables au triangle initial.

Vers -2800 av. J.-C.
Les Sumériens laissent quantité de pièces d'argile gravées en écriture cunéiforme. La Bible a emprunté de nombreux passages aux Sumériens comme le paradis terrestre décrit dans le poème "Enki et Ninhursag"où l'Éden hébraïque et le Dilmun sumérien ne font qu'un: mêmes fleuves, même endroit, même souffrance, même péché originel. Ce poème explique d'ailleurs le mystère de la côte d'Adam: c'est là où est le mal d'Enki, la côte vient du jeu de mot sumérien "ti" ("côte" ou "faire vivre"). Ce sont les Sumériens qui ont écrit les premiers le mythe du déluge avec Ziusudra (le Noé sumérien), repris par les Babyloniens.




Vers -2500 av. J.-C.
Culte de Horus (KRST) en Égypte :

* Il est né de la vierge (Isis) le 25 décembre (Tybi) (la fin du solstice d'hiver) dans une grotte ou une crèche, sa naissance a été annoncée par une étoile à l’Est et attendue par trois hommes sages (Mintaka, Anilam, Alnitak).



Zodiac circulaire du plafond du temple de Het-Hert (Hathor) connu comme le temple de Denderah à Qena en Égypte. L'original est au Musée du Louvre. L'hippopotame est au centre, symbole de la constellation de naissances de Heru (Horus) fils de Aset (Isis):

* Son père s'appelait Joseph (Seb, Geb, Deb, Qeb ou Keb), il était de lignée royale
* Il enseignait à des enfants au Temple et fut baptisé à l’âge de trente ans par Jean le Baptiseur (Anup)

* Il a eu 12 disciples.

* Il effectua des miracles et ressuscite la momie El-Azar-us ('El-Osiris ou El-Osirus'),, d’entre les morts. (recopié en El'Azar dans la bible, Lazare en version française)

* Il marcha sur l’eau et délivra un sermon sur la Montagne

* Il fut transfiguré sur la Montagne

* Il a été crucifié entre deux brigands

* Il a été enterré dans un tombeau et a été ressuscité.

* Il était aussi "la Voie, la Vérité, la Lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le Fils de l’Homme, le Bon Berger, l’Agneau de Dieu, le Mot".

* Il était "le Pêcheur" et était associé à l’agneau, au Lion, au Poisson.

* Isis, déesse égyptienne de la Lune, vierge, est enveloppée dans un manteau bleu constellé d'étoiles et tient serré dans ses bras un enfant emmailloté. Horus a été baptisé par "Anup le baptiseur" qui engendrera "Jean le baptiste"

-2500 av. J.-C.
La résurrection d'Osiris
Presque 2000 ans avant la rédaction de l'Ancien Testament, naissance des légendes sumériennes recopiées à l'identique par les chrétiens dans la Bible:

- L'origine du mal dépend de la première femme qui, induite par un serpent à désobéir au dieu créateur, convainc son compagnon de manger le fruit de l'arbre interdit (légende recopiée telle que dans la Bible.

- La mort de Mardouk était célébrée entre le quinze et le vingt mars. Sa passion était racontée dans son évangile: capturé par ses ennemis, il était conduit sur une montagne et après avoir mis sur sa tête une couronne de feuille d'acanthe on lui faisait un procès qui se terminait par sa condamnation à mort. Ses ennemis, pour être sûr qu'il était vraiment mort, le perçaient avec une lance.

-2371 av. J.-C.
Celui qui deviendra le grand roi mésopotamien Sargon 1er qui fonda le royaume d'Akkad est retrouvé à sa naissance abandonnée dans un panier flottant sur l'Euphrate et sera élevé par le jardinier Akkis puis sera l'échanson du roi KIS. Cette histoire sera reprise dans l'Ancien Testament pour Moïse : C'est une légende comme les plaies Égypte, la mer qui s'ouvre et autres éléments tout à fait surnaturels... "Sargon d’Akkad : abandonné par sa mère dans une corbeille de roseaux qui est confiée au fleuve, le nouveau-né est recueilli et adopté par un jardinier. La faveur de la déesse Ishtar fait plus de lui un échanson à la cour de Kish puis un prince."

vers -2000 av. J.-C.
D'après la Bible, Abraham reçoit de Dieu l'ordre de rejoindre le pays de Canaan avec les siens, puis de sacrifier son fils Isaac qui sera épargné et qui va fonder la nation d'Israël. L'archéologie prouve de façon indubitable qu'aucun mouvement de population ne s'est produit à cette époque malgré les efforts de nombreux biblistes et historiens. C'est une pieuse histoire inventée par les rédacteurs de la Bible pour souder la nation.
Le premier mensonge d'une longue série dans l'Ancien et le Nouveau Testament. L'histoire des tablettes divines rapportées de la montagne a été empruntée au dieu babylonien Nemo.
Les dix commandements au code babylonien d'Hammourabi, la naissance dans le panier au roi akkadien Sargon 1er.
L'Esther du livre d'Esther vient de la déesse égyptienne Ishtar.

Vers -1550 av. J.-C.
Rédaction du papyrus égyptien "Amen-em-ope"dans lequel les auteurs de l'Ancien Testament se sont inspirés ou ont recopié des passages entiers comme dans: Gen XVII.5, XLII.23, XIX.14, XXV.25, Deut, Juges, Samuel, Rois, Job, Psaumes, Prov, Eccl, Jérém...

Vers -1500 av. J.-C.
Les Égyptiens inventent le monothéisme: Le Dieu Soleil est élu comme Dieu unique, il traverse les douze constellations du ciel, nombre qui deviendra symbolique. On invente le sacrement du baptême: en immergeant le disciple dans de l'eau, on le lave de ses fautes et on lui permet de ressusciter en une seconde vie.

En mangeant les entrailles de l'ennemi tué et en buvant son sang, on assimile ses vertus. Ces propriétés ont été étendues aux animaux qui ont été divinisés. Ensuite le sang a été recueilli dans des coupes passées aux fidèles puis remplacé par du vin rouge par les prêtres de la déesse Isis. Le prêtre effectuait la consécration en disant "Tu es vin, mais tu n'es pas vin, car tu es les entrailles d'Isis". Puis il faisait passer le calice aux fidèles présents agenouillés. Plus tard, les prêtres de Dionysos (Dieu de la fertilité symbolisé par un grain de blé) introduisirent le pain dans le sacrement eucharistique.

Cette pratique de l'Eucharistie amena la question: "Comment une divinité peut-elle transmettre à l'homme la vertu de la résurrection si elle-même ne la possède pas, puisqu'elle est éternelle et donc jamais morte?' Cette grave question induit les théologiens à faire descendre les dieux sur Terre pour mourir, ressusciter et transmettre la vertu de la résurrection aux hommes qui pourront donc accéder à une vie éternelle dans un paradis après leur mort. Les religions firent donc descendre leurs dieux du ciel vers la Terre: le "Sôtêr" c'est-à-dire le sauveur. Celui-ci était à chaque fois tué par les hommes après avoir subi une Passion. Trois jours après sa mort, il descendait aux enfers pour montrer qu'il était le maître de la mort puis il ressuscitait pour retourner dans le monde des dieux.

Chaque secte établit un évangile qui racontait la vie et les sermons du sauveur. La mort de Mardouk, dieu sumérien, était célébrée entre le 15 et le 20 mars. Idem pour Adonis, Ishtar, Sérapis, Cybèle, Démeter, Mithra, Ahura Mazda... On donna à ces dieux sauveurs le titre de Kirios (seigneur). Les gouvernements comprirent vite l'intérêt d'un tel système qui visait à convaincre les masses populaires de supporter le poids de la dictature impérialiste en promettant aux classes sociales insatisfaites une récompense après la mort si seulement elles avaient supporté avec humilité et résignation les injustices sociales. Le système se diffuse rapidement en Iran, en Perse, en Syrie, dans tout le Moyen Orient et surtout en Grèce où il est encouragé par Alexandre le Grand.

-1440 av. J.-C.
C'est la date à laquelle on situe "l'Exode": Le récit de la sortie d'Égypte des Hébreux conduits par Moïse. À l'époque, les frontières égyptiennes étaient étroitement contrôlées, l'Égypte était au faîte de son pouvoir; pourtant nulle trace écrite des 600 000 familles (les 2/3 de la population de l'Égypte de l'époque) qui les auraient traversées! Le papyrus Anastasi V rapporte que deux esclaves qui s'étaient enfuis furent recherchés. Et les Égyptiens dont l'administration notait tout n'auraient pas enregistré la fuite de plus d’un million de personnes!

Ici à cet endroit il y avait une image (caricature) de Moïse qui traversait avec quelques personnes un petit ruisseau. Moïse voulait que le rapporteur écrive exactement ce qu'il faisait. Mais le scénariste de lui répondre: Précision-précision mon oeil... il faut écrire l’histoire...
Mais de toute évidence, la police de Google Blogger s'est mis le nez dans mon blogue et a jugé bon de bannir la caricature. Ainsi va l'intrusion du géant de l'Internet.
Ces 600 000 familles auraient effectué un interminable périple dans le Sinaï pendant quarante ans sans laisser la moindre trace! Pas le moindre tesson de poterie, pas la moindre sépulture! Ce n'est pourtant pas faute de les avoir cherchés: tous les coins et recoins ont été fouillés. De plus, selon la tradition biblique, il se serait écoulé 480 ans entre la sortie de Misraïm et la construction du Temple de Shelomo (Salomon) (cf. 1 R 6,1), ce qui situe l'Exode entre 1450 et 1430. Mais la plupart des historiens identifient le roi d'Égypte (le pharaon comme l'appelle la bible) qui asservit les Hébreux avec Ramsès II (1301-1234)

La Bible affirme que Pharaon et tous les siens ont péri en mer: aucun pharaon n'a jamais péri en mer! Enfin, le royaume d'Edom que Moïse et les siens auraient contourné n'existait tout simplement pas (encore) à cette époque! En fait, l'archéologie a prouvé que le récit de l'Exode a été écrit vers -630 et a été complètement inventé. Yaïr Zakovitch, spécialiste de littérature biblique à l'université hébraïque de Jérusalem explique: "Même la sortie Égypte, sous la conduite de Moïse, ne doit plus être envisagée sous l'angle historique, mais comme une fiction littéraire constitutive d'une idéologie politique et religieuse..." . En octobre 2002, le Vatican a reconnu (entre autres) que les dix commandements n'ont jamais été dictés par Dieu à Moïse.

Vers -1400 av. J.-C.
Culte de Krishna ou Christna, huitième incarnation de Visnu : (Krishnaïsme) des Védas hindous qui donneront son nom à Jésus-Christ (Jezeus Krishna):

* Son épithète personnelle était," "le fils éternel"," le "Père"., "KRST", "Krishna", "Christna"

* Sa naissance était attendue par des sages, des hommes sages et des bergers

* Il se présenta avec de l'or, de l'encens et de la myrrhe

* Il s'appelle dieu des bergers

* Il fut persécuté par un tyran (Kamsa) qui ordonna le meurtre de milliers d'enfants en bas âge
.
* Il était de naissance royale

* Il fut baptisé dans un fleuve (le Gange)

* Il effectua miracles et merveilles.

* Il ressuscitait les morts et guérissait les lépreux, les sourds et les aveugles.

* Il utilisait des paraboles pour enseigner au peuple la charité et l'amour.

* Il fut transfiguré devant ses disciples.

* Dans certaines traditions, il fut crucifié entre deux voleurs.

* Il ressuscita d'entre les morts et monta au ciel.

* Il est appelé "le Dieu-Berger" et le "Seigneur des Seigneurs", et était considéré comme "le rédempteur, le premier-né, le Libérateur, le Mot universel".

* Il est la seconde personne de la trinité et s’est proclamé lui-même "la résurrection" et "la voie vers le Père". * Ses disciples lui donnèrent le nom de "Jezeus" qui signifie "pure essence"

XIVe siècle av. J.-C.
Culte de Yahoo qui deviendra Yahvé.

-1230 à -1220 av. J.-C.
Conquête de Canaan d'après la Bible. À cette époque, le pays de Canaan était une province égyptienne. Pourtant nulle trace d'Égyptiens dans le récit biblique. Les forteresses décrites par Josué n'existaient pas encore! Aucune trace de batailles dans les (nombreuses) archives égyptiennes de l'époque. Quant à la ville de Jéricho, dont les murailles d'enceinte se seraient écroulées au son des trompettes de guerre, elle n'était pas encore fortifiée.

-1200 av. J.-C.
Les Philistins s'établissent le long de la plaine littorale de Canaan. Pourtant, dans la Bible, 1000 ans plus tôt, Isaac est censé rencontrer Abimelek, roi des Philistins (GN 26,10). C'est à peu près la même chose pour les Araméens censés intervenir, dans la Bible, dans l'histoire du mariage de Jacob avec Léa et Rachel.

-1000 av. J.-C.
-1005 à -970: règne du roi David. -970 à -931: règne du roi Salomon. La monarchie unifiée de David et Salomon ainsi que sa rupture brutale était considérée comme des faits historiques avérés. Pourtant, l'existence de ces deux rois légendaires cités dans la Bible n'est pas certaine.

L'archéologie a récemment montré que leurs règnes étaient très différents de l'histoire contée dans l'Ancien Testament. Les fouilles entreprises à Jérusalem n'ont apporté aucune preuve de la grandeur de la cité à cette époque qui était un modeste village.

Quant aux édifices monumentaux attribués jadis à Salomon, les rapporter à d'autres rois parait aujourd'hui beaucoup plus raisonnable. S'il n'y a pas eu de patriarches, ni d'Exode, ni de conquête de Canaan, ni de monarchie unifiée et prospère sous David et Salomon, nous devons en conclure que l'Israël biblique tel que nous le décrivent les cinq livres de Moïse, et les livres de Josué, des Juges et de Samuel, n'a jamais existé.

-900 av. J.-C.
Le dromadaire commence progressivement à être domestiqué et utilisé comme bête de somme. Ce qui prouve que les innombrables histoires de chameaux ou de dromadaires citées dans la bible comme le récit des patriarches (1Samuel 15:3)... censé se passer vers -1500 ou -2000 n'ont pas existé et ne sont que le produit de l'imagination des auteurs qui les ont écrits beaucoup plus tard...

-640 à -609 av. J.-C.
Émergence du royaume de Juda (royaume israélite du sud) sous le roi Josias. C'est la naissance de l'Ancien Testament de la Bible: les textes bibliques sont élaborés et deviennent l'instrument d'une religion nouvelle: un seul peuple (juif), un seul roi, un seul Dieu. La Bible décrit un Dieu vindicatif, impitoyable et assoiffé de sang qui fait erreurs sur erreurs et qui passe son temps à tout recommencer.

Lors des travaux du temple, on trouve opportunément des textes censés être très anciens qui seront le fondement de l'Ancien Testament (en fait, ces textes venaient d'être rédigés ce qui explique les incongruités citées précédemment). Un appel puissant à l'unité du peuple juif pour faire face aux menaces des empires voisins. Ce sont des récits qui ont été cousus ensemble à partir des souvenirs, des débris d'anciennes coutumes, de légendes sur la naissance des différents peuples de la région et de préoccupations suscitées par les conflits contemporains.

La légende Moïse est créée, mais l'histoire d'Abraham sera ajoutée plus tard pour donner un "véritable père" au peuple d'Israël. Ainsi, les recherches archéologiques récentes montrent que les textes de la Bible comme la grande saga des patriarches, d'Abraham, Isaac aux fils de Jacob, la conquête de Canaan, n'ont aucun fondement historique. L'histoire de la naissance de Moïse a été directement recopiée de la légende du roi Mésopotamien Sargon 1er d'Akkad.

Les auteurs de l'Ancien Testament se sont fait prendre là, "les doigts dans la confiture": ils ont recopié la légende du roi Sargon en détail en précisant que le berceau était calfaté par du bitume pour le rendre étanche. Le bitume (pétrole brut) est un matériau très courant en Mésopotamie dans le pays du roi Sargon. Il est totalement inconnu en Égypte: un bel exemple de plagiat. Sans parler des crocodiles qui pullulaient dans le Nil et qui n'auraient fait qu'une bouchée du supposé nouveau-né... .

Le récit de la sortie Égypte est tout aussi fictif. Compte tenu du rapport des forces à l'époque présumée de l'événement (XIIIe av. J.-C.), il est impossible d'imaginer la fuite Égypte de 600 000 familles d'esclaves hébreux qui auraient franchi des frontières alors puissamment gardées. À cette époque, l'état hébreu n'existait pas encore. Toutes les recherches archéologiques le prouvent. Des sites bibliques aussi célèbres que Beersheba et Edom n'existaient pas à l'époque de l'Exode. Les murailles de la forteresse de Jéricho n'ont pas été abattues par les trompettes de Josué qui n'ont jamais existé; Jéricho dont les murailles se sont lentement érodées au fil des siècles. Bref, toute la religion du peuple juif, des chrétiens et même de l'Islam (à travers Isaac) est construite sur de pieux mensonges.

L'affirmer est tabou, les chrétiens, mais surtout les juifs orthodoxes luttent contre la réalité historique. Mais celle-ci finit par lentement s'imposer sous l'impulsion des archéologues. Doucement, mais surement.

VI ie siècle av. J.-C.
Zarathoustra ou Zoroastre, reformater de la religion de Ahura-Mazda vit en Iran. Un seul dieu, le bien et le mal: c'est le premier monothéisme éthique et universel: enfer et paradis. Il aura une influence majeure sur le judaïsme et les chrétiens.

-600 av. J.-C.
Le culte de Mithra, Dieu-Soleil de Perse bat son plein en Perse. Les prêtres célébraient l'office par le pain et le vin "Celui qui avale ma chair et avale mon sang demeure en moi et je demeure en lui (Zarduhst)". Le prêtre de Mithra plaçait du miel sur la langue de l'adepte. Son culte comprend un repas et un baptême.

* Il est né d'une vierge le 25 décembre.

* Il était considéré comme un grand professeur et un maître itinérant.

* Il était appelé "le Bon Berger."

* Il était considéré comme "la Voie, la Vérité et la Lumière."

* Il était encore considéré comme "le Rédempteur," "le Sauveur," "le Messie."

* Il était identifié à la fois au Lion et à l'Agneau.

* Son jour sacré était le dimanche, le "jour du Seigneur"

* Il avait sa fête principale à la date qui allait ensuite devenir Pâques, correspondant à sa résurrection.

* Il avait 12 compagnons ou disciples.

* Il effectuait des miracles.

* Il a été enterré dans un tombeau.

* Après trois jours, il s'est relevé.

* Sa résurrection était célébrée chaque année.

* Sa religion comportait un eucharistie ou "dîner du Seigneur".
Les paroles de la Cène sont empruntées à celle des sectateurs de Mithra

586 av. J.-C.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone assiège et saccage Jérusalem : Exil de l'élite en Mésopotamie. Puis retour un an plus tard et naissance du judaïsme.

384 av. J.-C.
Naissance d'Aristote en Grèce, fondateur de la logique, il sera le précepteur d'Alexandre. Le système aristotélicien deviendra, au Moyen-âge, l'armature de toutes les scolastiques chrétiennes et musulmanes et figera le progrès de la pensée.

-356 à -323 av. J.-C.
Règne d'Alexandre le Grand : De la conquête macédonienne de l'Orient naîtra un vaste courant de religions à mystères né du brassage culturel. L'empire va jusqu'en Inde. L'unification et l'hellénisation de l'Orient y ont permis les progrès et le succès rapide du christianisme et des religions à mystères.

-vers 250 av. J.-C.
C'est la date de début de la rédaction des évangiles, bien avant la venue de Jésus Christ: Rédaction du livre d'Enoch (de l'égyptien Sut-Anush). Ces histoires d'anges descendus sur Terre pour ensemencer les femmes ont toujours gêné l'Église. Il a donc été écarté du canon en 364 et l'Église a méticuleusement détruit tous les exemplaires. Mais en 1773, une version a été récupérée en Éthiopie puis d'autres versions complètes. Étant donné que le livre d'Enoch contient une bonne partie des évangiles, l'Église a d'abord été obligée d'admettre que la date officielle de sa rédaction datait d'avant 300 ans APR. J.-C.. Pourtant, en 1960, le "Livre d'Enoch" a été retrouvé dans les manuscrits de Qumran et a pu être daté sans ambiguïté d'environ 300 ans AV. J.-C. ce qui prouve d'ailleurs que l'histoire officielle de JC n'est qu'un mythe. Depuis, l'Église évite d'aborder le sujet... Le livre d'Enoch parle du "Christ", "Messie", "c'est mon fils: l'élu", le "fils de l'homme": Enoch: un messie avant l'heure. Certains passages du livre d'Enoch ont même permis de corriger des "erreurs" (volontaires) de traduction du Nouveau Testament comme Luc 9.35

-200 av. J.-C.
Rédaction du livre de l'ecclésiastique prétendument écrit sous Salomon en -970

IIe siècle av. J.-C.
"Natale" qui donnera "Noël" en français est le nom latin de la fête du solstice d'hiver: le 25 décembre le soleil semble reprendre vie quand les jours s'allongent à nouveau. Plus tard, les chrétiens feront naître JC à cette date pour court-circuiter la fête païenne.

Fondation de la secte des Esséniens (résultat de l'éclatement de la congrégation des Assidéens), prés de la Mer Morte, qui considèrent que leur foi est la seule vraie. Ils mentionnent la crucifixion, les "pauvres en esprit", ils attendent la venue d'un Messie, la Rédemption et la survenue du "Royaume" : La fin des temps est proche où viendra un monde parfait. Ils se désignent "fils de lumière", croient au "Saint-Esprit". Les Évangiles ont beaucoup emprunté aux écrits des Esséniens : "Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres". '"Il sera le Fils de Dieu et Fils du Très-Haut on l'appellera. Son royaume est un royaume éternel".

De même les Béatitudes : "Heureux l'homme qui a atteint la sagesse / qui marche dans la loi du Très-Haut / Heureux celui qui dit la vérité avec un cœur pur et ne calomnie pas avec sa langue..." Pour les sectateurs, le mauvais penchant, la prédisposition au péché existent en chaque homme : C'est la "chair" Lors de la persécution du roi grec Antiochus Épiphane est née le concept de la mort rédemptrice de Jésus. Le mot hébreu "Neser" (branche, rejeton) donne "nazir" ("Saint consacré à Dieu") puis "naziraios" en grec qui donnera "nazoreén" puis "Nazaréen" d'où Jésus le Nazaréen qui engendrera le mythe du village de Nazareth, en réalité fondé par les croisés au XIIIe siècle. Les Esséniens citent la résurrection (4Q521).

-164 av. J.-C.
Rédaction du "Livre de Daniel : cette littérature apocalyptique a trouvé un écho considérable dans les populations et a engendré des prophètes et des messies qui entraînent les foules derrière eux comme : Judas le Galiléen, Simon, Anthrogès, Thaddée et bien d'autres.

-150 av. J.-C.
Rédaction du rouleau 4Q525 (un exemple parmi d'autres chez les Qumraniens/Esséniens) qui présente des ressemblances frappantes avec l'évangile de Matthieu qui relate l'histoire de Jésus Christ qui n'est pas encore né! "Heureux l'homme qui a atteint la sagesse - qui marche dans la loi du Très-Haut - Heureux celui qui dit la vérité avec un cœur pur - et ne calomnie pas avec sa langue... Heureux ceux qui la cherchent [la sagesse] avec des mains pures - et qui ne la recherchent pas avec un cœur fourbe..." manuscrit 4Q525 recopié presque à l'identique dans Matthieu 5, 3-12. À noter que les manuscrits de Qumran qui datent grosso modo de -200 à +63 /JC et qui ont été découverts à 4 ou 5 km de l'endroit supposé du baptême du Christ, ne citent jamais Jésus, le Christ ou Nazareth... À long terme, les manuscrits de Qumran qui montrent que l'histoire de Jésus est le résultat d'une évolution continue et pourraient bien porter un coup sévère à la chrétienté.

Vers -100 av. J.-C.
Les Nazaréens travaillent sur la Bible hébraïque et arrivent à en extraire un midrash chrétien. Leur production de textes est copieuse et circule partout. Ils sont les chrétiens primitifs (hors christianisme ). Ces écrits seront les fondations lors de la rédaction des évangiles.

-100 av. J.-C.
La rédaction des livres de l'Ancien Testament (et de la Thora) est achevée. Par les Esséniens ?

Ier siècle av. J.-C.
Bifurcation : Des Esséniens migrent vers le quasi-christianisme. "Je sais que nul homme n'est justifié sans Toi", "Seul par ta bonté, l'homme sera justifié," deviendra, plus tard, chez Paul le Christ et la grâce de Dieu. La foi de Jésus se transformera en foi en Jésus. À Qumran, un repas était pris en commun au cours duquel un prêtre bénissait le pain et le vin.

-72 av. J.-C.
Le Messie prévu et attendu par les Esséniens de Qumran n'arrive pas...

-65 av. J.-C.
Le Maître de justice de la secte des Esséniens a douze disciples, il passe pour le Messie descendant de David, est persécuté, torturé et exécuté comme martyr de la foi et devait ressusciter. Il fonda une Église dont les fidèles attendent son retour.

Ier siècle av. J.-C.
Aux environs de Bethléem, des païens faisaient naître Tammuz (Tammouz ou Adonis ou Dumu-zi chez les Sumériens), dieu des céréales, dans une grotte. (Hermés, Dyonisos, Mithra, Zeus sont nés aussi dans une grotte)

-44 av. J.-C.
Hérode s'empare du trône de Jérusalem, en -37, il est confirmé par Rome.

-25 av. J.-C.
Naissance de Philon D'Alexandrie (-20 à 65)
Il fut un homme docte qui s'occupa spécialement de religion et de philosophie. Il s'efforça d'unir le judaïsme et l'hellénisme. Ainsi, il constitua une doctrine platonicienne du "Verbe" ou "Logos", qui a beaucoup d'affinité avec celle de l'évangile dit de Jean. Il a écrit cinquante volumes où il cite tous les événements, tous les grands personnages de son temps et de son pays, sans même oublier Pilate. Il connaît et décrit avec force détails la secte des Esséniens, qui vivait aux environs de Jérusalem et sur les rives du Jourdain.
Philon n'a jamais rien écrit sur Jésus Christ dans aucun de ses ouvrages...

-4 av. J.-C.
D'après les écrits de Qumrân, le messie Ménahem, rejeté par les pharisiens, est rejeté et mis à mort par les Romains puis aurait été considéré comme ressuscité par ses disciples. Cette histoire inspirera, plus d'un siècle plus tard, les auteurs du Nouveau Testament.

Mort du roi des juifs Hérode le Grand (Censé régner à la naissance de JC selon Matthieu 2-1). L'incompatibilité des dates, dans la Bible, entre la mort d'Hérode et la nomination de Quirinius est due à la méconnaissance de l'histoire de la part des moines qui ont écrit les évangiles plusieurs siècles plus tard.


1000
Jusque-là, l'Église catholique considérait la femme comme un déchet qui pouvait être battu, torturée, violée ou mise en esclavage. La femme n'avait pas d'âme. La fin du Moyen Age, la perte relative de l'influence de l'Église et la montée de l'amour courtois ont conduit l'Église à admettre la femme et son âme mortelle.

1050
Schisme d'Orient. Le patriarche de Constantinople prétend qu'il faut utiliser du pain avec levain pour l'Eucharistie. Le Pape, évêque de Rome, affirme qu'il faut du pain sans levain. La chrétienté se scinde : entre chrétiens et les futurs orthodoxes, et les deux patriarches, de Rome et Constantinople, s'excommunient mutuellement. Le schisme provoquera des morts jusqu'aux années 1990 (guerres civiles en Yougoslavie, catholiques contre orthodoxes).

1050
Les ossements de Marie de Magdalène sont déménagés de la Sainte-Beaume vers Vézelay. Des rois, des papes d'Avignon et Rome ont identifié formellement la sainte. Depuis, les parchemins qui authentifient la sainte ont été reconnus comme des faux.

1073
Le pape Grégoire VII, très rigoureux, oblige les prêtres au célibat. C'est lui (surnommé le Saint-Satan) qui se réserve le titre de "pape" et promulgue le dicdactus papae encore en vigueur aujourd'hui.
 
- Seule l'Église romaine est fondée par Dieu
- Seul l'évêque de Rome a le droit de s'appeler œcuménique
- Lui seul peut nommer, déposer ou gracier les évêques
- Tous les princes doivent baiser les pieds du pape
- Le pape a le droit de déposer les empereurs
- Personne ne peut invalider ses décisions, lui seul peut invalider tous les jugements
- Il ne peut être jugé par personne
- l'Église romaine ne s'est jamais trompée et, selon le témoignage de la Bible, ne se trompera jamais.

1090
Les croisés cherchent, mais ne trouvent pas le village de Nazareth où aurait vécu Jésus. Nazareth n'existe pas! Nazareth sera fondé au XIIIe. Siècle en rebaptisant le village arabe En-Naçira... Il y a un doute aujourd'hui pour savoir si ce sont les croisés ou les Romains christianisés qui ont créé Nazareth au IVe siècle. Ce dont on est sûr c'est que Nazareth n'existait pas 300 ans apr. J.-C.. Les croisés construisent aussi l'église Saint Gabriel, les thermes et le puits où l'ange Gabriel serait apparu à Marie pour lui annoncer qu'elle allait enfanter Jésus.

1100
Lors de la procession qui suivit l'élection du pape, on s'aperçut qu'il s'agissait d'une femme et qu'elle était enceinte! La papesse Jeanne fut trainée hors de Rome et lapidée. Papesse jeanne
XIe siècle
Au début du Moyen-Age, les moines faisaient partie des rares "îlots de goinfrerie" dans un monde cerné par la faim entre le XIe et le XIIe siècle. lien


XI -XII siècle
La surpopulation de l'Occident aidant, l'Église appelle aux croisades. Le premier appel est lancé en 1095. En 1099 Jérusalem est "libérée" : lorsque les troupes croisées entrent dans la ville, le gouverneur musulman se rend contre la promesse que la population civile sera épargnée. L'ensemble de la population (qui comprend essentiellement des juifs et des musulmans) est passé par les armes dans les heures qui suivent, les croisés violent femmes et enfants avant de les égorger ou de leur ouvrir le ventre. On estime à 70 000 le nombre de civils massacrés. "Tout ce qui respire dans la ville a été tué", reporte avec fierté les commandants des croisés.

1182
Les "Pogroms latins" de Constantinople. Dans la ville du pieux patriarche qui mange du pain avec levain, s'établit, dans le début du XII siècle, une colonie de marchands "latins", essentiellement originaires de Venise, Gène, Pise et Amalfi.
Les popes orthodoxes excitent la populace, la foule guidée par les popes se jette sur les "Latins" : plusieurs milliers de "Latins", hommes, femmes, enfants sont tués.

1204
La IVe croisade fait un détour par Constantinople, à l'époque, la plus grande ville de la Chrétienté. Pendant 3 jours, Constantinople est mise à sac dans une orgie de violences innommables. (en 2001, le pape Jean-Paul II, de passage, s'excuse)

1215
Concile de Latran IV : Pénitence, communion pascale, onction des malades, mariage, dîme...

1208-1244 Croisade des Albigeois
Pendant la 2e moitié du XIIe siècle, l'immoralité des clercs chrétiens scandalise de plus en plus les populations européennes. Un des résultats de ce scandale est le développement d'Églises chrétiennes alternatives à l'Église catholique, immédiatement décrétée hérétiques par cette dernière.

Les plus importantes de ces hérésies sont l'hérésie vaudoise et l'hérésie cathare (ou des Albigeois).

Le pape Innocent III lance l'appel à la croisade contre ces hérétiques en 1208, et peu après les opérations militaires sont lancées.

En 1209, des "hérétiques" ayant réussi à se mêler à la population catholique dans l'église de La Madeleine de Béziers, le légat du Pape Innocent III, Arnaud Amaury, donna au chef des croisés, le Duc Simon de Monfort l'ordre qui assura sa postérité : "Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens" : Environ 7 à 8000 hommes, femmes et enfants, en grande majorité catholique, sont passés par les armes.

Cette guerre est le théâtre d'innombrables massacres de civils par les croisés. On citera l'exemple de Marmande. La ville se rend, en juin 1219, à une armée composée de 20 évêques, 600 chevaliers et 10 000 archers : La population de 5 000 personnes est entièrement massacrée, y compris les femmes et les enfants. La Provence et la région de Toulouse sont largement dépeuplées par cette guerre, qui est menée contre les populations civiles avec une férocité sans précédent en Europe depuis les invasions barbares.

La population de nombreuses villes, dont Carcassonne, est entièrement exterminée. Des régions entières de Provence sont totalement vidées de la population autochtone, puis des paysans catholiques sont importés d'autres régions de France.

La civilisation d'Oc est détruite, la langue d'oc ne survivra que par des écrits et quelques troubadours. Cathare

1231 Fondation de l'inquisition
Jusqu'en 1231, la tâche de découvrir, démasquer et punir les hérétiques était du ressort des évêques. Mais le pape décide de créer une institution séparée, qui aura le temps et les moyens de se consacrer uniquement à l'éradication de l'hérésie et de la sorcellerie : L'inquisition qui, au cours de son histoire, brûle plus de 1 million de personnes. La dernière sorcière sera brûlée en 1788. Le dernier "hérétique" en 1826.

L'église ne reniera jamais l'inquisition, et garantira la continuité historique de l'institution jusqu'à nos jours, en se limitant à en modifier le nom : Il faudra attendre Pie X, en 1906, pour que le "Saint-Office de l'inquisition" soit renommé "Saint-Office", et 1965 pour que ledit office soit rebaptisé "Congrégation pour la doctrine de la foi"

Les chrétiens qui essayent aujourd'hui de dissocier christianisme et inquisition oublient aussi que le personnel de l'inquisition fut fourni essentiellement par deux ordres religieux qui existent encore de nos jours, et qui sont généralement très populaires dans les milieux chrétiens de l'Occident du XXIe siècle : Les Franciscains et les Dominicains. lien

1234 - L'étoile jaune
Le concile d'Arles emprunte une ancienne invention du VIIe siècle du monde arabe (la rouelle jaune), qui obligeait les juifs (dhimmi) à s'habiller en jaune et décide d'introduire "l'obligation pour les juifs de porter sur eux des signes distinctifs". lien


Avec une avance de plus de 500 ans sur les administrations douanières suisses et suédoises (qui demanderont en 1938 aux Allemands d'apposer un "J" sur le passeport des juifs allemands), et sur l'administration nazie (qui fera sienne l'invention de l'étoile jaune obligatoire)

1239
La couronne d'épines du christ arrive à Paris, totalement intacte. Pourtant, Grégoire de Tours, Saint-Germain, Charlemagne, la ville de Pise en possède des épines ou des morceaux!

XIIIe siècle
Thomas d'Aquin est apprivoisé par l'Église : chez Aristote et Ptolémée, elle trouve une caution scientifique à la cosmologie officielle. Un monde parfait, sphérique, centré, borné et hiérarchisé qui va de l'homme vers Dieu. Le royaume céleste est parfait et immuable.

XIIIe siècle
Saint François d'Assises popularise la crèche de Noël héritée des rites du dieu des céréales Tammuz (Adonis) (dont la naissance était célébrée à Bethléem) et qui, comme Hermès, Dionysos, Mithra ou Zeus, naissait dans une grotte, symbole de la Terre mère, de la matrice universelle

1251 Le pape Innocent IV autorise enfin l'inquisition à pratiquer la torture.(Semblable à la directive de George Bush en Irak et en Afghanistan en 2008).

L'obtention d'aveux de culpabilité en est grandement facilitée. L'inquisition peut prononcer, sur la base d'aveux arrachés par la torture, des peines allant d'une simple prière ou un jeûne jusqu'à la confiscation des biens et même la prison à vie. Par contre, elle ne peut prononcer de condamnation à mort.

Avec une hypocrisie caractéristique de l'Église catholique, l'inquisition peut par contre "passer" un hérétique au bras séculier de la justice pour une condamnation à mort sur la base des aveux obtenus sous la torture par l'inquisition.

Cette subtilité de procédure permettra à l'Église d'affirmer par la suite qu'elle n'a tué personne.

Jusqu'au XIIIe siècle
L'âge de la raison, la majorité des chrétiens interprètent les Évangiles à la lettre, les prenant pour des biographies véridiques de Jésus.

XIIIe siècle
Vu l'affluence des pèlerins, les croisés rebaptisent le village arabe En-Naçira (qui n'existait pas encore au Ier siècle) en Nazareth dans lequel Jésus-Christ est censé avoir vécu...

1300 - Les indulgences
Le pape Boniface IX octroie une remise totale de ses péchés à quiconque visite les deux basiliques : L'indulgence. L'affluence immédiate de pèlerins améliore beaucoup les Saintes Finances. lien

1347-54
Dans toute l'Europe sévit la Mort Noire, première grande épidémie de peste du continent. Les prélats catholiques ont tôt fait de désigner les coupables : des juifs auraient empoisonné les puits. Le bruit se répand dans toute l'Europe, et d'innombrables Pogroms se succèdent.
En Allemagne, on comptabilise 350 communautés juives totalement anéanties. Peste noire

1354 - Mort de Guillaume Tell
En Suisse, de Bürglen à Altorf, Guillaume Tell participe au serment du Grütli en 1307 puis à la bataille de Morgarten en 1315. Le Bailli Gressler lui a imposé d'abattre d'une flèche d'arbalète une pomme posée sur la tête de son fils. Guillaume Tell, qui était autrefois dans les manuels scolaires et dans les dictionnaires, s'inscrit parfaitement dans l'histoire de son temps.

On en a fait un des Pères des Confédérations suisses. Guillaume Tell a été authentifié par des historiens érudits réputés comme Tschudi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Tell lien

1357 - Le Saint-Suaire
Apparition du Saint-Suaire : La pièce de lin de 4m36 par 1m10 qui aurait servi à envelopper le corps du Christ (La Bible est claire à ce sujet: il n'y a jamais eu de suaire, mais des bandelettes pour entourer le corps de JC). Le linceul contiendrait l'image du Christ.

Il a été fabriqué au XIVe siècle. Un mensonge de plus. Il a suscité d'innombrables controverses qui ne sont pas encore éteintes aujourd'hui. En 1390, le pape Clément VII promulgue trois bulles pour donner raison à l'évêque Pierre d'Arcis qui découvrit la fraude en 1377.

Contrairement à ce qui a été affirmé, le suaire a été plusieurs fois (facilement) reproduit en utilisant des techniques connues au moyen âge, par exemple par le Dr Costenzas du CHU de Marseille. Notons que le suaire de Turin est constitué d'un serge de lin écru tissé à chevrons en "arêtes de poisson" à 3 points par 1. Cette technique nécessite un métier à tisser horizontal à 4 marches. Ce type de métier a été inventé par les Chinois vers le Ve siècle puis est arrivé au Moyen-Orient au VIe siècle.

De nos jours l'Église, pour éviter le ridicule, ne prétend plus à la réalité historique de l'objet : " Le suaire n'est pas une donnée de foi. Chacun est libre de se former une opinion. L’église appelle à vénérer un signe, une image, une icône qui, justement parce qu'elle ravive en nous la Passion et la mort du Christ, conserve sa valeur comme objet de piété et mérite donc le respect.

La vénération catholique envers le suaire n'est pas du tout déterminée par le problème de l'authentification. La bonne attitude face au suaire est de ne pas s'arrêter à l'image gravée sur la toile, mais de remonter par l'esprit et par le cœur vers la Personne que l'image rappelle. Source: Cardinal Giovanni Saldarini, Archevêque de Turin, gardien pontifical du suaire. Saint-Suaire

1378 - Grand schisme d'occident
À la mort du pape Grégoire XI, Urbain VI fut élu. Il se montra maladroit et les Français contestèrent l'élection et désignèrent leur pape : Clément VII. En quelques mois, le monde catholique se divisa en deux camps. Chacun des deux papes essaya d'éliminer son concurrent par la force. Cette stratégie coûta cher à l'Église catholique. Au concile de Pise, les deux papes furent déposés et un troisième : Alexandre V déclaré légitime. Mais les deux autres se maintinrent et il y avait trois papes jusqu'en 1417 Schisme

1391 - Les débuts de la violence contre les juifs en Espagne

Pendant la domination des Maures en Espagne, les 3 monothéismes méditerranéens (Islam, Judaïsme, christianisme) avaient coexisté pacifiquement pendant plusieurs siècles. Mais cette coexistence de plusieurs religions sur un sol désormais contrôlé par des rois chrétiens déplaît aux prélats catholiques, qui n'ont de cesse de répandre l'antisémitisme dans la populace et aussi dans les plus hautes sphères du pouvoir. En 1391, la populace excitée par les prélats détruit les ghettos juifs de Séville, Barcelone, Valence, Tolède et d'autres centres importants. La furie destructrice de cette année culmine en juin à Séville, où la foule, excitée par l'archidiacre Martinez tue plus de 4 000 juifs.

1431 - Jeanne d'Arc est brûlée
La mort de Jeanne d'Arc consacre la célébrité de la petite paysanne qui ne savait ni lire ni écrire, mais s'exprimait à son procès dans la langue des juristes et des théologiens! Sa mort engendre un mythe, un formidable élan nationaliste et des catholiques extrémistes. Jeanne d'Arc

La renaissance: le temps des papes décadents

La Renaissance, époque de splendeur dans le domaine des arts, est aussi une période de décadence morale pour l’Église. En 1464, Paul II, un homosexuel pratiquant, est choisi pape. Son successeur Sixte IV (1471–1484) est connu comme le pape proxénète, parce qu’il a instauré un impôt pour les prostituées de Rome, les obligeant à lui verser 20 000 ducats chaque année.



Cet argent permet à l’esthète qu’il est d’assurer la restauration de la chapelle Sixtine, qui lui doit son nom. Sixte est aussi un pédéraste bisexuel qui nomme cardinaux deux de ses amants adolescents et un barbier qui est le fils d’un de ses partenaires sexuels.

La papauté de son successeur Innocent VIII (1484–1492) est surnommée «l’âge d’or des bâtards», le pape ayant eu huit fils illégitimes et probablement autant de filles. Sur son lit de mort, il exige qu’une nourrice satisfasse un dernier caprice: un allaitement au sein.

Rodrigue, un laïc débauché membre de la redoutable famille Borgia, lui succède sous le nom d’Alexandre VI en 1492. Son oncle, le pape Calixte III l’avait fait cardinal à 24 ans, même s’il n’avait jamais été prêtre. Le jour même de son élection, il nomme son fils, le sanguinaire César Borgia, archevêque et il l’élève ensuite au cardinalat. On lui attribue des rapports incestueux avec sa fille, l’empoisonneuse notoire Lucrèce. Il meurt d’ailleurs empoisonné après avoir bu un breuvage qui était destiné à un de ses invités.

Petit, gros et laid, Léon X (1513–1521), ouvertement homosexuel, célèbre son élévation à la papauté en privé avec son amant, qu’il fait rapidement cardinal. On rapporte que l’amant jaloux du pape tente de le faire assassiner par le médecin qui soigne ses hémorroïdes en lui faisant mettre du poison dans l’anus papal. Le complot découvert, le médecin est écartelé; l’amant, torturé et assassiné.

Paul III (1534–1549) est nommé cardinal par Alexandre VI en obligeant ses sœurs à coucher avec le pape. En 1548, il confie au duc Mendoza, ambassadeur d’Espagne au Vatican, qu’il ne croit pas à l’existence de Jésus-Christ. Il commande à un Michel-Ange vieillissant la fameuse fresque Le jugement dernier, qui orne la chapelle Sixtine. Perçue comme homoérotique, l’œuvre provoque un immense scandale. Ses quelque 400 personnages, dont le Christ lui-même, sont complètement nus. Un cardinal s’exclame en la voyant qu’elle devrait figurer dans un bordel plutôt que dans une église. Michel-Ange lui-même, peu avant sa mort, écrit à saint Charles Borromée qu’il «se faisait un cas de conscience de laisser après lui une pareille chose».

Après son décès, le pape Paul IV charge le peintre Daniel de Volterra de recouvrir le sexe des nus et de modifier les positions obscènes de certains personnages. Un saint semblait en train d’en sodomiser un autre. Cela lui vaut le surnom de braghettone ou de «poseur de culottes» dans l’histoire de la peinture.

Jules III (1550-1555), qui sodomisait des garçons, nomme plusieurs beaux adolescents cardinaux. Le fameux poème Éloge de la sodomie du cardinal Della Casa lui est dédié. Pie IV (1559–1565) est soupçonné d’avoir fait empoisonner sa mère et sa nièce pour mettre la main sur leur héritage. Fou de rage, il tue lui-même deux cardinaux et un évêque polonais au cours d’une discussion théologique qui tourne mal.

Le Vatican ne cache plus le côté sombre de son histoire. Depuis le XIXe siècle, ses archives sont ouvertes aux historiens. L’Église reconnaît que des gredins et des fripouilles ont été élus papes, mais elle professe que leurs faiblesses humaines n’ont pas affecté leurs décisions théologiques et dogmatiques, qui ont été inspirées par le Saint-Esprit.


1440
Lorenzo del Valla, humaniste italien, dénonce la "Donation de Constantin" : un document exhibé opportunément en 751 que l'empereur Constantin aurait remis en 335 au pape Sylvestre 1er et qui établit l'autorité spirituelle et temporelle de la papauté.

1452
Gutenberg imprime la "Biblia Latina". L'invention de l'imprimerie autorise une diffusion sans précédent du texte. L'Église réagit en estimant de son devoir de veiller à ce que les poisons ne soient pas mélangés aux médicaments.

1483
Tomás de Torquemada est nommé Grand Inquisiteur de Castille. Ce moine dominicain fait un ample usage de la torture et de la confiscation des biens de ses victimes. Les estimations du nombre de personnes brûlées pendant son mandat varient, selon les historiens d'environ 2 000 à 8 800 brûlés vifs auxquels il convient d'ajouter 9 654 torturés ou emprisonnés à vie. lien

1492 - Expulsion des juifs d'Espagne
Le Roi "Très Catholique" et la reine "Très Catholique" (titres conférés par le pape en personne) d'Espagne expulsent les juifs. Plus de 160 000 juifs quittent l'Espagne. Le pape encourage les autres souverains européens à s'inspirer de l'exemple espagnol. Dans toute l'Europe, les évêques se mobilisent pour pousser les gouvernements à empêcher l'entrée sur leur territoire aux juifs expulsés.

Les juifs d'Espagne étant aux commandes des postes importants du pays : organisation et finances, leur expulsion marquera un tournant dans l'histoire espagnole : La fin de la puissance et le début d'un long déclin.

1506 Le Pogrom de Lisbonne
Un nombre important de juifs expulsés d'Espagne en 1492 avaient trouvé refuge au Portugal. Les historiens citent des chiffres allant de 90 000 à 150 000. Ce fut une chance inouïe pour ce pays, car ces réfugiés étaient en bonne partie des personnes instruites, médecins, banquiers, commerçants, et certains arrivèrent au Portugal avec une partie de leur fortune.

Mais cette population nouvelle déplaît à une partie du clergé, et suscite les convoitises de l'inquisition espagnole. Cette dernière soudoie donc des prélats portugais pour répandre l'antisémitisme. En quelques années, un succès important est obtenu : À Lisbonne, au cours d'une journée de folie meurtrière qui passera à l'histoire sous le nom de "Pogrom de Lisbonne", 3000 juifs sont tués par de pieux catholiques excités par les prélats.

1512
Concile de Latran V : Consacre le règne de l'argent à Église. Nicolas

Copernic redécouvre ce que savait Aristarque au IIe siècle : La Terre est un satellite du Soleil et elle fait un tour sur son axe en 24 h. Copernic

1520
Déclaration du pape Léon X (1475 à 1521) : "On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches." [Quantum nobis nostrisque ea de Christo fabula profuerit, satis est omnibus securits notum.]

La haute hiérarchie catholique de l'époque ne croit pas en l'histoire du Christ, mais utilise cette légende pour convertir les masses.

1521
Inspiré par l'Esprit Saint, un moine allemand, Martin Luther traduit le "Nouveau Testament". C'est le début du plus grand schisme de la chrétienté : dans les siècles qui suivront, les chrétiens se massacreront entre eux.

1524-1525
L'invention de l'imprimerie par Gutenberg quelques années plus tôt permet une diffusion massive de la Bible auprès du peuple. Dans le Saint-Empire germanique, des paysans prétendent vivre selon la Bible: partager: les revenus, distribuer les richesses...

Ils commencent par former des assemblées qui se transforment en révoltes qui secouent l'empire. Ce genre de problème conduira l'Église à limiter la diffusion de la Bible et sa traduction. Gutenberg

1545
Concile de Trente: l'Apocalypse de Jean fait définitivement partie de la Bible.

1548
Le pape Paul III confie au duc Mendoza, ambassadeur d'Espagne : "N'ayant pu découvrir aucune preuve de la réalité historique de Jésus Christ de la légende chrétienne, j'étais dans l'obligation de conclure à un dieu solaire mythique de plus".

1559
L'invention de l'imprimerie permettant à un nombre croissant de personnes de s'informer, l'Église réagit en publiant l'Index (Index Additus Librorum Prohibitorum). Pour que cette publication soit tenue à jour avec soin, la Congrégation Spéciale de l'Index est fondée par le pape Saint Pie V en 1571. Cette institution édite régulièrement une liste de livres interdits. Dès l'institution de l'Index, des centaines d'imprimeurs italiens s'enfuient en Suisse et en Allemagne. La dernière édition de l'Index est publiée en 1961.

1547 à 1593 Guerres de religion en France
Les sous-sectes chrétiennes se livrent en France à une guerre civile sans merci, interrompue par plusieurs paix et trêves temporaires. Pendant une de celles-ci a lieu le massacre de 20 000 protestants, hommes, femmes et enfants, en une nuit (la Saint-Barthélemy, 1572). lien

1600
Giordano Bruno est brûlé vif à Rome, condamné pour hérésie. Il avait osé prétendre que le Soleil pouvait être une étoile comme les autres, définir l'univers comme étant "infini" et émis l'hypothèse de l'existence de formes de vie hors de la terre. Au bout de huit ans de procès, au cours duquel des aveux lui sont arrachés par la torture, il est condamné à mort comme "hérétique obstiné et impénitent".

L'hypothèse de Giordano Bruno annonce le début de la déconfiture de la théorie ethnocentrique (et orgueilleuse) de l'Église : L'homme et la Terre sont au centre de l'Univers. La science au fil des siècles révélera que la Terre tourne autour du Soleil qui est une étoile ordinaire qui fait partie d'une galaxie assez banale : La Voie lactée.

1600
Depuis 1520, en Amérique du Sud, les Incas subissent les conquistadores espagnols chrétiens. Entre les exactions, les massacres, l'établissement du tribut, les excès de l'esclavage et l'encomienda: le travail forcé, les épidémies apportées par les Européens, des dizaines de millions de personnes mourront: la population indienne de Nouvelle Espagne par exemple, passe de 25 millions en 1520 à moins d'un million et demi vers 1600.

1604
Une supernova apparaît dans le ciel : une étoile très brillante dont l'intensité finit par décroître est visible de tous. Elle remet en question la cosmologie de l'époque qui considère que les planètes et les étoiles ont été créées par Dieu au moyen d'une essence céleste et déployées selon un ordre parfait dans un cosmos immuable. Cette nouvelle étoile remet entièrement en cause la théorie aristotélicienne en vigueur et soutenue par l'Église

1610
Galilée publie, à Venise un livre de quelques feuilles "Le messager céleste" (Sidereus nuncius) qui va faire beaucoup de bruit. Il y décrit les nombreuses découvertes qu'il a pu faire grâce à un instrument découvert récemment : le télescope : il observe et dessine la Lune, ses cratères et ses montagnes. Note les différences entre les planètes et les étoiles et découvre les satellites de Jupiter et leur mouvement : toutes les connaissances astronomiques aristotéliciennes et l'intégralité de la philosophie naturelle étaient caduques : Galilée devient rapidement célèbre dans toute l'Europe.

1619
Le philosophe italien Lucilio Vanini est brûlé vif par l'inquisition. Ses fautes : Il a donné des explications "naturelles" à des miracles, et émis l'hypothèse que l'homme pourrait descendre des grands singes. Encore plus grave, il aurait nié l'immortalité de l'âme.

1633 Procès à Galilée
Pour avoir douté de la théorie géocentrique de Ptolémée, Galileo Galilei est forcé à se rétracter.
L'Église catholique sera très lente à admettre le fait que la Terre tourne bien autour du soleil.

Jusqu'en 1757, la Congrégation de l'Index interdira la parution d'ouvrages "traitant du mouvement de la Terre". Les œuvres de Galilée et de Copernic resteront inscrites à l'Index jusqu'en 1835.

1634 - Procès de Loudun
Dix religieuses d'un couvent de Loudun près de Poitiers sont "possédées". Le curé les fait brûler. Les curieux accourent de tout le pays. Une foule nombreuse suit les exorcistes, le tout se termine en monstrueux défoulement collectif. lien  lien

1618 à 1648 Guerre des 30 ans

Les très catholiques souverains Habsbourg forcent à la conversion leurs sujets protestants de Bohème, déclenchant la plus Grande Guerre que le continent européen ait connue jusqu'alors.

La population de l'Allemagne est réduite de moitié. De nombreuses villes sont dévastées. Des épidémies de peste dévastent toute l'Europe centrale, de la Lombardie à la Prusse.
Il s'agit bien d'une guerre de religion, même si les Églises ont par la suite essayé de faire croire qu'il s'agissait d'un conflit politique.

1685 Le Code noir légalise la sous-humanité des noirs
Le Code est un ensemble de textes réglant la vie des esclaves noirs. L'ordonnance de soixante articles, portant statut civil et pénal. Le texte tranche le débat juridique sur le statut des enfants métis, fils de marchand, blancs mais considérés tantôt comme esclaves tantôt comme hommes libres, à une époque où l'hérédité est prise au sérieux. Code noir

1722
Quand le navigateur hollandais Jacob Rogeveen découvre l'île de Pâques, celle-ci ne possède plus qu'une végétation rase. Pas un arbre à l'horizon. Seuls, 400 habitants y vivent, misérablement, se nourrissant de légumes et poulets. Sans arbre, donc sans bois ni embarcations, ils ne peuvent aller pécher dans l'océan alentour, pourtant riche en poissons de toutes sortes.

Divisés en onze clans fortement hiérarchisés, chacun doté d'un chef, ils se disputent un territoire d'environ 20 km sur 15. Ils ne répugnent pas à se livrer au cannibalisme. Sur l'île des centaines de statues de pierre fixent le ciel de leurs yeux vides.
Pourtant, trois siècles auparavant, l'île de Paques comptait trente fois plus d'habitants : on estime que leur nombre atteignit les 15000 individus. Couverte d'une haute forêt tropicale, elle abritait une riche faune d'oiseaux terrestres et marins. Les palmiers indigènes offraient aux insulaires leur sève et leurs noix en guise de nourriture, son tronc pour fabriquer de solides embarcations, les fibres de son écorce pour tresser des cordages. Ils en usèrent abondamment.

Mais ils étaient divisés en groupes rivaux. Sous la conduite de leurs chefs et de leurs prêtres, ces groupes érigèrent partout leurs statues géantes, symboles de supériorité. Pour acheminer ces statues depuis les carrières jusqu'aux emplacements adéquats, il fallait beaucoup de troncs et de cordages. La compétition battit son plein jusqu'au jour ou l'île se retrouva sans palmiers. Les sols devinrent vulnérables à l'érosion, les récoltes diminuèrent. Les oiseaux terrestres furent les premiers à subir une extinction totale. Puis ce fut le tour de la population humaine...

1725
Le curé Meslier rédige son fameux "Testament" où il démasque la religion pour révéler ce qu'elle est: un instrument de domination.

1er novembre 1755
À Lisbonne, tous les fidèles sont rassemblés dans la cathédrale pour la célébration de la Toussaint. Un tremblement de terre se produit, la cathédrale et une partie de la ville sont détruites : entre 50 000 et 100 000 morts.

1774
Publication de l'étude de Hermann Samuel Reimarus qui distingue le Jésus historique de celui des évangiles et affirme, que Jésus n'a accompli aucun miracle, n'a pas été ressuscitée (son corps a été dérobé). C'est la première fois que le dogme est vraiment remis en question. Bahrdt, Strauss, Renan, Schweitzer... continueront.

1777
Voltaire, dans "la Bible enfin expliquée" voit dans Jésus un vaniteux imposteur.

1780
Buffon, scientifique, calcule l'âge de la Terre : 75 000 ans (chiffre officiel. Dans ses manuscrits, il parle de trois millions d'années) : Il s'attire les foudres de l'Église.

1789
En France, la révolution qui va engendrer la République laïque marque un tournant sanglant dans l'histoire : le début du déclin de la religion et du catholicisme, l'essor des sciences et l'amélioration des conditions de vie du peuple.

1789
Le pape Pie VI parle de : "La notion monstrueuse des droits de l'homme" Droit de l'homme

1790
Les éditeurs anglais de Thomas Paine, qui doute de la véracité historique de la Bible, sont emprisonnés

1791
Le pape Pie VI publie "Quod Aliquantum dans lequel il condamne la Constitution civile et les droits de l'homme.

1793
Kant est professeur de philosophie à Königsberg et "star" internationale de la philosophie moderne depuis la publication de "Kritik der reinen Vernunft" publie "Die Religion innerhalb der Grenzen der bloßen Vernunft" ("La religion dans les limites de la seule raison"), où il met les doctrines chrétiennes à l'épreuve de la raison et du "kategorische Imperativ" : Il est assigné à résidence.

1826
Le dernier hérétique est brûlé vif par l'inquisition en Espagne. Désormais, l'Église recourra jusqu'à nos jours à des moyens plus subtils pour tuer, par exemple en interdisant l'assistance aux femmes qui doivent avorter, en sabotant la planification familiale dans les pays pauvres, en interdisant le préservatif comme moyen d'endiguer l'épidémie du SIDA, etc. Inquisition

1829
Déclaration du pape Léon XIII: "Quiconque procède à la vaccination cesse d'être un fils de Dieu: la variole est un châtiment voulu par Dieu, la vaccination est un défi contre le ciel".

De même, autrefois, lorsque la peste faisait des ravages, l'Église promulguait des édits qui interdisaient la destruction des rats puisqu'ils étaient considérés, en qualité de propagateurs de l'épidémie, comme les réalisateurs de la volonté divine. Vaccins

1830
La Vierge apparait à une bonne sœur du couvent "les filles de la Charité" à Paris. La Vierge exige que soit frappée une médaille à son effigie, ce qui sera fait et la fabrication en série de la médaille miraculeuse amélioreront nettement les Saintes Finances.
Une statue de la vierge portant un globe en or et la vente de 10 000 "médailles miraculeuses" fut une escroquerie qui fit l'objet d'un procès.

1830
Jusque-là, l'Église considérait l'usure (le prêt d'argent avec intérêt) comme absolument prohibée. À partir de 1830, l'usure est autorisée et l'Église se lance dans les "affaires".

1832
De cette source empoisonnée de l'indifférence, découle cette maxime fausse et absurde, ou plutôt ce délire : qu'on doit procurer et garantir à chacun la liberté de conscience ; erreur des plus contagieuses, laquelle aplanit la voie de cette liberté absolue et sans frein des opinions qui, pour la ruine de l'Église et de l'État, va se répandant de toutes parts, et que certains hommes, par un excès d'impudence, ne craignent pas de présenter comme avantageuse à la religion.

1835
Un allemand, le professeur David Friedrich Strauss, de l'université de Tübingen, publie "Une vie de Jésus" dans laquelle il défend la thèse que les miracles des évangiles ne sont affabulations inventées après sa mort. Strauss est destitué de son poste et privé à jamais de sa chaire d'enseignant. "C'est comme si l'étude critique de Jésus et des origines du christianisme ébranlait la totalité de l'édifice de la culture européenne".

1840
Bruno Bauer publie une critique des Évangiles où il dénonce l'historicité de Jésus qui lui vaut sa révocation et l'interdiction d'enseigner.

1848
La population de Rome se révolte contre la dictature papale. Le pape Pie IX est chassé. Une république est proclamée et les murs du ghetto de Rome sont abattus. Le Pape est remis au pouvoir en 1849 par les troupes françaises. Les opposants sont fusillés. L'état de l'Église redevient une monarchie absolue dont le souverain est le pape. Pie IX

1850
Aux É.-U., les sœurs Maggie et Kate Fox s'amusent à faire retentir des bruits étranges dans la maison: elles font claquer une corde au-dessus de la chambre de leurs parents en prétendant que c'était des esprits qui les provoquaient. La région s'enflamme pour cette histoire et bientôt, l'Amérique du Nord tout entière se met à l'écoute des esprits puis à faire tourner les tables. Cette histoire montre bien la soif de surnaturel des humains et qu'il est possible de déclencher un puissant mouvement à partir de rien.

1854
Le dogme de l'Immaculée Conception est proclamé par le pape Pie IX "Nous définissons que la Bienheureuse Vierge Marie a été préservée de toute tache du péché originel... dès le premier instant de sa conception." Nota: les représentations de Marie sont inspirées des statues d'Isis, déesse égyptienne de la Lune. Isis est enveloppée d'un manteau bleu constellé d'étoiles et tient serré dans ses bras un enfant emmailloté. L'Ishtar d'Arbèles était célébrée le 15 août; la date a été récupérée par les chrétiens pour la fête de Marie. Conception

1858
Bernadette Soubirous, analphabète, voit de nombreuses fois la vierge Marie dans une grotte, à Lourdes. À partir de là, le nombre de pèlerins et de guérisons miraculeuses explose. Le petit village de 5000 habitants, malgré la rareté des miracles, voit passer aujourd'hui plus de 3 millions de pèlerins et de malades par an et a beaucoup amélioré les saintes finances et les autres.

1859
Darwin publie, après les travaux de Lamarck, de nombreux voyages et plusieurs années de réflexion, son texte sur l'origine des espèces : C'est le début de l'effondrement de la thèse créationniste encore aujourd'hui mollement défendue, contre les évidences, par l'Église.

1860
Les progrès de la médecine remettent en cause l'obscurantisme de l'Église catholique: Louis Pasteur démontre l'importance des microbes qui remettent en question les dires de l'Église selon lesquels un nourrisson décède, car "Dieu l'a voulu".

1863
Ernest Renan publie "Vie de Jésus" où il essaie de réhabiliter un Jésus historique tout en déclarant avoir écrit quatre cents pages à partir de matériaux lui permettant à grand-peine d'en écrire une.

1864
Le bienheureux Pape Pie IX publie le Syllabus. Ce document est un recensement des "erreurs" de la pensée moderne :
Le mariage civil, la tolérance en pays catholique de rites d'autres religions, la liberté de religion, le panthéisme, le libéralisme, le socialisme, la rébellion contre un souverain "légitime", la critique au pouvoir temporel du pape, la possibilité de progresser par la raison, la non-intervention du religieux dans les sciences et la philosophie.

En 1870, il fera voter par le concile Vatican I l'infaillibilité du pape avec effet rétroactif, pour s'assurer que ses condamnations ne seront plus remises en question.

1872
Georges Smith découvre dans des tablettes rapportées de Ninive "L'épopée de Gilgamesh" (IIe millénaire av. J.-C.). Et non, la Bible n'est pas le plus vieux livre du monde, et de loin. La plupart des grands récits de l'Ancien Testament, comme le déluge ou la Genèse, ont été recopiés, dans le détail de Gilgamesh.

1874
Fondation aux É.-U. du mouvement qui allait s'appeler les "Témoins de Jéhovah", cousins des adventistes qui annonce la fin du monde pour 1914, 1925, 1941, 1969, 1975 ( vu les échecs successifs, ils ont mis un bémol depuis...)

1881
Les Pogroms russes : excitées par des prélats orthodoxes, qui répandent une fausse rumeur comme quoi le Tzar Alexandre II aurait été assassiné par un juif, des foules se rassemblent dans plus de 200 villes russes, et détruisent les biens des juifs. Les Pogroms deviendront communs dans la pieuse Russie tsariste, surtout entre 1900 et 1907.

1885
Naissance, dans les Iles Fidji du premier "culte du cargo". Dans de nombreuses îles occupées par des indigènes et sur lesquelles ont débarqués des occidentaux: missionnaires, hauts-fonctionnaires... qui faisaient travailler les indigènes et qui eux, du point de vue des indigènes, ne faisaient rien sinon classer des feuilles de papier et parler dans d'étranges boîtes (des radios) avec des mats pour faire venir le cargo: les occidentaux ne produisaient rien et tous les biens matériels qu'ils souhaitaient arrivaient en "faisant venir le cargo". Ainsi, des "cultes du cargo" se sont développés simultanément dans ne nombreuses îles très éloignées et certains sont encore en cours aujourd'hui.

Les indigènes prient pour que vienne un cargo rempli de tout ce qu'ils ont envie: une espèce de corne d'abondance. Dans certaines îles, les indigènes attendaient un Messie "John Frum" qui devait venir par avion. Pour l'inciter à venir, ils ont même construit une "piste d'atterrissage, une tour de contrôle en bambou, posté des contrôleurs avec des casques radio en bambou et sur la piste, des faux avions en bambou pour attirer le vrai. Un jour, David Attenborough discutait avec un dévot: "Mais Sam, voilà dix-neuf ans que John dit que le cargo va venir. Il promet, promet, promet, mais le cargo ne vient toujours pas. Dix-neuf ans, ce n'est pas long pour attendre? - Si vous pouvez attendre deux mille ans pour que vienne Jésus Christ et qu'il ne vient pas, je peux attendre John plus de dix-neuf ans. Culte du cargo

1886
Thérèse de Lisieux depuis son carmel, bâtit en secret une nouvelle voie spirituelle où elle présente un Dieu de tendresse et de liberté. Ces textes, qui effraient l'Église, ne seront publiés intégralement que 60 ans plus tard.
Lisieux

1895
Le pape Léon XIII et, après lui le pape Benoît XV ne se gênent pas pour puiser amplement dans les caisses du Vatican pour leurs besoins personnels, à la fin de leurs règnes, les caisses sont quasiment vides.

1900
Le journal chrétien catholique "La Croix" annonce fièrement sur sa couverture être "le journal le plus antisémite de France"...

1901
La police secrète russe diffuse un faux document, vraisemblablement écrit par Mathieu Golovinski, "Le Protocole des sages de Sion" censé être rédigé par les juifs lors du congrès sioniste mondial à Bâle en 1897. C'est un plan diabolique élaboré par les juifs pour détruire les civilisations existantes et prendre le pouvoir du monde. Ce document conçu pour renforcer l'antisémitisme fait le tour du monde.

1904
Le Père Lagrange écrit "Introduction à l'étude du Nouveau Testament" où il estime que les Évangiles sont "insuffisants comme documents historiques pour écrire une histoire de Jésus Christ."

1905
En France : Loi Combes de séparation de l'Église et de l'État. Fondation du journal d'extrême droite nationaliste et antisémite "Action française": "La démocratie, c'est la mort" avec le soutien de l'archevêque de Rennes puis par le pape Pie XII.

30 juin 1909
Le pape Pie X affirme le caractère historique des faits relatés par la Genèse.

1914
Publication du livre du psychanalyste Sigmund Freud "Totem et tabou" "L'avenir d'une illusion" et de "Moïse et le monothéisme" : Toutes nos religions ne sont rien d'autre que le lointain aboutissement des rites, cérémonies et sacrifices cultuels par lesquels des générations de fils ont tenté de se racheter en adorant l'ancêtre outragé. La religion est une névrose collective de l'humanité.

24 juin 1914
L'Église n'accorde plus qu'une "authenticité indirecte" dans "l'Épître aux Hébreux" de la Bible. Traduction: Église a été obligée de reconnaître un des faux manifestes de la sainte Bible pourtant "directement inspirée par dieu"

1914
La fin du monde d'après "les témoins de Jéhovah" qui affirment :"le royaume établi sur la terre, il n'y aura plus de guerres après 1914". La fin du monde en 1874, 1914, 1925, 1941, 1969, 1975 pour les témoins de Jéhovah (qui, vu les échecs successifs, ont mis un bémol depuis...)

1917
Apparition de la vierge de Fatima à trois bergers illettrés au Portugal... qui engendrera, avec la complicité du dictateur Salazar, un "Lourdes bis" (une fois de plus, dictature et religion font bon ménage). Pourtant, le seul miracle est celui que Jean-Paul II a revendiqué dans un discours: La Vierge a arrêté la balle qui a failli lui coûter la vie lors de l'attentat de 1981! Le fameux troisième et grand secret a été révélé par un porte-parole du Vatican en 1995: "Une troisième et terrible guerre mondiale devrait éclater avant la fin du XXe siècle et en une heure des millions de gens mourront". Aujourd'hui, toujours rien.

1918
Début de la guerre civile catholique / protestante en Irlande. Aujourd'hui le problème n'est toujours pas réglé...

1925
Pie XI: " Aux États, la célébration annuelle de cette fête [du Christ-Roi] rappellera que les magistrats et les gouvernants sont tenus, tout comme les citoyens, de rendre au Christ un culte public et de lui obéir (...) Car sa royauté exige que l'État tout entier se règle sur les commandements de Dieu et les principes chrétiens aussi bien dans la législation que dans la façon de rendre la justice et que dans la formation de la jeunesse à une doctrine saine et à une bonne discipline des mœurs.

1925
Le professeur Louis Rougier écrit: " Les Évangiles sont rédigés pour l'endoctrinement des néophytes, la réfutation des hérétiques, la confusion des juifs endurcis, les besoins de la liturgie.

1918
Le parti pris pour les dictatures : L'église soutient activement la montée des totalitarismes en Europe, puis défend leurs crimes dans plusieurs cas, et refuse de les dénoncer dans d'autres.

En Autriche, le soutien de l'Église catholique pour l'Austro-fascisme est total.

En Italie, le Vatican signe avec le régime fasciste un concordat, qui fait du catholicisme la religion d'État.

1929
Mussolini ayant signé le concordat dit "Patti Lateranensi", il est qualifié par le pape d'homme de la providence ("Uomo della provvidenza"). Le traité reconnaît le Saint-Siège comme un état souverain, est exempté de l'impôt, des droits de douane, bénéficie de l'immunité diplomatique et l'Itaile verse l'équivalent de 1 milliard de $ environ.

Pour gérer tout cet argent, le Vatican va employer un laïc: Nogara, qui en quelques années va décupler la fortune du Vatican. Ce sera aussi le début de l'intérêt du Vatican pour les "affaires", souvent douteuses dont l'achat d'usine d'armement, de fabrication de contraceptifs, de trafic d'armes...

1930
Turmel (alias Herzog) est excommunié quand il montre une des nombreuses falsifications de la Bible de Jérusalem pour augmenter le nombre de prophéties réalisées: dans Isaie 7,14, "la jeune femme" a été remplacée par "la vierge". Ce qui montre au passage que l'évangile de Matthieu a été rédigé très tardivement, par un non-juif qui n'avait pas accès aux textes hébreux.

1934
Le linceul de Cadouin (près de Périgueux) rapporté d'Antioche par les croisés en 1115 est mis à l'abri dans une église près de Cadouin. Après moult péripéties, au XVe siècle, les autorités religieuses viennent rendre hommage à ce linceul qui avait enveloppé la tête du Christ. St Bernard, St Louis et 14 papes en ont parlé, 2000 miracles et 60 morts ressuscités! les pèlerins affluent par dizaines de milliers.

Un des plus hauts lieux de pèlerinage français. Un jour en 1934, un expert, le directeur du musée copte du Caire, s'aperçut que les ornementations dans la trame du linceul étaient en réalité une écriture qui s'avérera être de l'arabe coufique et situait donc le linceul au début du 11e siècle.

Les inscriptions invoquaient Allah et disaient que le tissu avait été tissé pour le vizir el Afdal, calife du Caire de 1090 à 1101 qui combattit les croisés à Antioche.

La farce est finie! Catastrophe et fin de l'histoire du linceul de Cadouin.

1933
Le 12 avril 1933, quelques semaines seulement après l'arrivée de Hitler à la chancellerie, une philosophe catholique allemande d'origine juive, Édith Stein, ose écrire à Rome pour demander au pape Pie XI et à son secrétaire d'État, le cardinal Pacelli, ancien nonce en Allemagne et futur Pie XII, de ne plus se taire et de dénoncer les premières persécutions contre les juifs.

L'Église catholique resta longtemps sourde à une lettre aussi prophétique et mit soixante-dix ans avant de la sortir de ses archives. Édith Stein sera déportée et gazée à Auschwitz en 1942. lien

Janvier 1933 En Allemagne, le Zentrum, parti catholique, dont le chef est un prélat catholique (Prälat Kaas), vote les pleins pouvoirs à Hitler : ce dernier peut ainsi atteindre la majorité des 2/3 au Reichstag pour suspendre les droits garantis par la constitution. "Le Mercure de France du 15 janvier 1934 a montré - et personne ne l'a contredit - que c'était Pie XI qui "avait fait" Hitler.

Hitler, pragmatique, se proclame catholique dans "Mein Kampf", l'ouvrage où il annonce son programme politique. Il y affirme aussi qu'il est convaincu qu'il est un "instrument de Dieu". Hitler fait inscrire sur le ceinturon de chaque soldat allemand "Gott mit uns" Dieu avec nous.

Les élèves des écoles allemandes doivent commencer la journée par une prière pour Jésus. L'Église catholique ne mettra jamais "Mein Kampf" à l'Index. L'Église catholique approuve le réarmement de l'Allemagne, elle est muette à propos du boycottage des commerçants juifs, de la proclamation des lois raciales de Nuremberg en 1935 et la nuit de cristal en 1938.

L'église catholique fournit aux nazis son fichier d'archives généalogiques ce qui leurs permet en défalquant les chrétiens, d'identifier les juifs. Kampft

1938, les SS et SA organisent la "Nuit de Cristal" : déguisés en civils, les miliciens nazis attaquent synagogues et magasins appartenant à des juifs. La population allemande est à la fois horrifiée et terrifiée.
L'évêque de Freiburg, Monseigneur Gröber, déclare alors, en réponse à des questions sur les lois raciales et les pogroms de la "Nuit de cristal" : « On ne peut refuser à quiconque le droit de sauvegarder la pureté de sa race et d'élaborer les mesures nécessaires à cette fin.» Nuit de Cristal

En Espagne, la république est établie en avril 1931. Tout de suite, l'Église catholique déclare la guerre à la démocratie : le 7 mai 1931, l'archevêque de Toledo, le Cardinal Pedro Segura publie une pastorale invitant les fidèles à prendre les armes contre la république. En 1935, un quarteron de généraux conservateurs tente un coup d'État militaire, qui échoue et dégénère en guerre civile.

L'Église soutient la rébellion, prêtres et évêques bénissent les canons des insurgés dirigés par Franco. La guerre fait plus d'un million de morts, et Franco fait fusiller au moins 200 000 prisonniers pendant la guerre, et 200 000 après.

L'église soutient la guerre et les exécutions. À quelques mois du début du conflit, l'aviation allemande et nationaliste détruit Guernica. Face à ce massacre, certains catholiques commencent à douter de la sainteté de la cause nationaliste.

L'église vient au secours de Franco : elle justifie encore une fois la guerre, la hiérarchie catholique prend position officiellement pour les exécutions de prisonniers.

Une lettre, signée par deux cardinaux, six archevêques, 35 évêques et 5 vicaires généraux (la quasi-totalité de l'épiscopat espagnol), est adressée "à tous les évêques du monde". Elle définit la guerre civile comme étant une croisade et un plébiscite armé. Les signataires se réjouissent des exécutions de prisonniers, car au moment de l'exécution, l'exécuté se réconcilie avec Dieu.

Mgr Diaz Gomara évêque de Carthagène:" Bénis soient les canons si, dans les brèches qu'ils ouvrent, fleurit l'Évangile "

Dans le monde entier, l'Église catholique se mobilise pour soutenir Franco contre la république.
Au cours de la 2e guerre mondiale, le Vatican est au courant des exterminations de juifs par les nazis. On saura, après la guerre, que le pape pie XII a hésité à lancer un appel public, à plusieurs reprises, mais s'est finalement abstenu de le faire.

En décembre 2002, la prestigieuse revue bimensuelle des jésuites italiens contrôlée par le Vatican Civiltà cattolica écrit ainsi "Pie XII n'a pas eu, probablement, une trempe de prophète" et reconnaît ainsi, tardivement, le silence du Vatican.

Le Pape prend ouvertement parti pour l'occupant, contre les résistants : le 12 mars 1944, pendant la fête de son ascension sur le trône, il lance un appel contre l'insurrection populaire contre l'occupant.

Les Églises protestantes européennes ne se comportent guère mieux que l'Église catholique face à la persécution des juifs par les nazis.

1939
Le journal "La Croix" publie un article de l'abbé Thellier: "des milliers et des milliers de combattants succombent (...) Si douloureux que soit leur trépas, il leur apporte, par la miséricorde divine, un bien supérieur à la vie. (...) Sans la guerre, beaucoup de nos morts auraient mené une existence moralement insignifiante, religieusement presque nulle, destinée à s'achever dans une fin médiocre, peut-être mauvaise, qui les eût menés à un avenir douteux."

1939 Le pape Pie XI, très controversé meurt la veille de prononcer un discours virulent contre les régimes totalitaires (de mort naturelle ? empoisonné ?). Eugenio Pacelli est élu pape et prend le nom de Pie XII. Il félicite Franco pour la «victoire catholique» remportée en Espagne.

1940
Célèbre déclaration de Mgr Gerlier, Primat des Gaules: "Pétain, c'est la France et la France, c'est Pétain"

1941
Les nazis brûlent 1600 juifs dans une grange en Pologne. C'est du moins la version officielle, dans la réalité, les villageois catholiques et antisémites, encouragés par l'Église ont participé au massacre. Petit à petit, la vérité s'est ébruitée et a obligé l'Église à faire acte de repentance le 27 mai 2001 pour espérer éteindre l'affaire.

1941
Krunoslav Draganovitch, prêtre franciscain était aussi oustachi (les SS croates), il a participé à l'extermination d'orthodoxes réfractaires, puis a organisé pour le Vatican une filière d'exfiltration de criminels de guerre et de nazis vers l'Amérique du Sud.

Son chef Ante Pavelic, recherché par toutes les polices est protégé par le Vatican. Il est embauché par les Américains sous le nom de "Dynamo" qui sont intéressés par son efficacité pour combattre le communisme. On le soupçonne d'être un agent double.

1944
Deux juifs hongrois évadés du camp d'Auschwitz (R. Vraba et A. Bestic) font parvenir au Vatican, via le Nonce apostolique de Slovaquie, un rapport détaillé sur la situation dans le camp. Le rapport sera enterré...

1945
Le camp d'Auschwitz est libéré et la population occidentale commence à saisir l'ampleur du génocide. Quelle est la réaction de l'Église catholique au sujet des charniers, des chambres à gaz et des camps d'extermination? Aucune, elle organise avec le cardinal Bertram une messe de Requiem à la mémoire d'Adolf Hitler.

1945
Le Vatican met en place une filière pour exfiltrer d'Europe les nazis compromis (essentiellement vers l'Amérique du sud). Eichmann, par exemple. L'Église délivre des documents tamponnés avec le visa du Vatican, utilise des monastères pour cacher les fugitifs, nomme dans sa hiérarchie des anciens collaborateurs de Hitler.

6 août 1945
Le père catholique Georges Zabelka bénit l'équipage américain du bombardier Enola Gay qui largue une bombe atomique sur Hiroshima: environ cent mille morts, femmes vieillards, enfants et malades.

1946
Découverte des treize papyrus codecs du IVe siècle à Nag-Hammadi en Égypte. Aucune trace de la naissance de la vie de la mort et de la résurrection de Jésus de Nazareth.

20 octobre 1946
Un document accablant en provenance du Saint-Office et adressé au nonce apostolique à Paris par le pape Pie XII indique l'attitude à tenir vis-à-vis des enfants juifs confiés pour les sauver durant la guerre à des institutions catholiques.

Il y est écrit que les enfants seront élevés selon l'éducation chrétienne et qu'une fois baptisée ils ne pourront pas être remis à leurs familles mêmes si les parents les réclament. Encore un élément qui éclaire l'attitude scandaleuse du pape Pie XII à propos de l'extermination des juifs par les nazis...

1947
Découverte des "manuscrits de la Mer Morte" à Qumran (Sokoka) dans 11 grottes par un Bédouin qui cherchait une cachette pour des marchandises de contrebande.
Ces manuscrits contemporains de l'époque de Jésus de Nazareth de la Bible (de 250 av JC à 68 apr. J.-C., bien après la supposée mort du Christ) ont été écrits par des membres de la communauté des Qumraniens/Esséniens.

Ils traitent de religion, de justice, des psaumes, de récits de guerre. La plupart de ces manuscrits sont entreposés par les catholiques au musée biblique à Jérusalem (aujourd'hui musée Rockfeller). Dans les exemplaires transmis aux historiens, on trouve des passages de l'Ancien Testament. Aucune trace des Évangiles, aucune mention des apôtres, de Jésus ou de sa résurrection! Rien!

L'Église a été très longue à montrer les manuscrits. 54 ans après la découverte des manuscrits, l'intégralité, en 39 volumes a été publiée: certains manuscrits sont gênants: ils montrent que l'histoire de JC a été inspirée, entre autres du messie Ménahem, rejeté par les pharisiens, et mis à mort par les Romains en -4 AV JC puis aurait été considéré comme ressuscité par ses disciples. Il met notamment en évidence, pour la première fois, des correspondances extrêmement troublantes entre la biographie de Jésus et celle du chef messianique qui l'a précédé d'une génération : Ménahem l'Essénien.

Le Maître galiléen apparaît comme une étonnante réincarnation du Maître de Justice. Comme celui-ci, il prêcha la pénitence, la pauvreté, l'humilité, l'amour du prochain, la chasteté. Comme lui, il fut l'élu et le Messie de Dieu - le messie rédempteur du monde. Comme lui il fut en butte à l'hostilité des prêtres. Comme lui, il fut condamné et supplicié. Comme lui il fonda une Église dont les fidèles attendaient avec ferveur son glorieux retour.

4Q525: "Heureux l'homme qui a atteint la sagesse - qui marche dans la loi du Très-Haut - Heureux celui qui dit la vérité avec un cœur pur - et ne calomnie pas avec sa langue... Heureux ceux qui la cherchent [la sagesse] avec des mains pures - et qui ne la recherche pas avec un cœur fourbe..." recopié presque à l'identique dans Matthieu 5, 3-12

4Q521 contient la mention d'un messie unique et eschatologique très proche du Jésus-Messie-Christ des premiers chrétiens: "Les cieux et la Terre prêteront l'oreille à son Messie,.. Sur les pauvres, Son Esprit planera et il restaurera les fidèles par Sa puissance... Il libérera les captifs, rendra la vue aux aveugles, redressera les opprimés... Le Seigneur accomplira des prodiges... Il guérira les blessés et ressuscitera les morts ; aux pauvres, il annoncera la bonne nouvelle"
1Q28a introduit le concept de Dieu comme père du messie "Voici la menace des hommes de renom, quand Dieu aura engendré le Messie"
Les textes les plus primitifs du Nouveau Testament indiquent que Jésus ne devint fils de Dieu qu'après sa résurrection. On fait ensuite remonter cette filiation à son baptême puis finalement à sa conception.

4Q246 renferme l'idée de fils de Dieu, l'un des attributs prépondérants du messie de la théologie chrétienne.

4Q174 montre la filiation avec David du Messie-fils de Dieu.
Le professeur Dupont-Sommer qui le premier, montra les similitudes étonnantes entre l'histoire du Maître de justice ésséniens et Jésus-Christ (postérieur) reçut des menaces de "caviarder" sa version: il était en train de mettre au grand jour et auprès du public, sans le vouloir, des éléments montrant que l'histoire de Jésus-Christ avait été créée de toute pièce: "Jésus s'est appliqué à soi-même les mystérieux oracles d'Esaïe relatifs au serviteur de Jahvé, ainsi que l'avait fait avant lui le Maître de Justice; cette commune référence au Serviteur de Jahvé est extrêmement significative: entre les deux prophètes, elle établit une parenté tout à fait particulière et de caractère unique"

J.M. Allegro, chercheur anglais a avancé que le leader messianique de la secte de Qumran: Le Maître de justice a été crucifié et que le récit du Nouveau Testament n'est qu'une version mythique empruntée de seconde main à l'original des manuscrits de la Mer Morte.

En conclusion, les manuscrits ont servi de source d'inspiration aux Évangiles qui leur sont nettement postérieurs. À moins que tous ces textes n'aient puisé leur inspiration à une source commune et antérieure, pas encore découverte, qui serait à l'origine de cette notion de résurrection des morts. La mention de ce même miracle dans les manuscrits et les évangiles prouve qu'elles proviennent d'un tronc commun.

La lecture des manuscrits de Qumran sèmera le trouble chez tous ceux à qui les prêtres chrétiens ont fait croire que les titres de Christ ou de Messie attribués à Jésus ne trouvent aucun antécédent dans la littérature apocalyptique et messianique du judaïsme.

En 586 av JC, la destruction de Jérusalem et l'incendie du Temple de Salomon mettent fin à la dynastie des rois David. À partir de là, 'mashia' désigne le retour au pouvoir de la lignée de David. Luc et Matthieu font descendre Jésus de David à travers Joseph. Bien que Jésus soit Galiléen, on le fait naître à Jérusalem. Luc et David voulaient donner plus de poids au statut de messie Davidique accordé à Jésus.

"Nous devons loyalement reconnaître que nous ne possédons pas encore un fragment de texte de témoins oculaires de Jésus" d'après Émile Puech, directeur de recherche au CNRS.
À long terme, les manuscrits de Qumran montrent que l'histoire de Jésus est le résultat d'une évolution continue pourraient bien porter un coup sévère à la chrétienté. ...

1er mai 1947
En Italie, l'assassinat par la mafia de douze paysans qui souhaitaient des réformes agraires marque le début de l'alliance entre l'organisation criminelle et la Démocratie Chrétienne.

1948
Civiltà Catholica : "L'Église catholique, consciente d'être, de par une divine prérogative la seule vraie Église, ne peut prendre en considération que pour elle-même le droit à la liberté, car ce droit ne peut être assuré qu'à la vérité et jamais à l'erreur"

Le pape déclare que toute personne qui voterait communiste ou qui aiderait ce parti de quelque manière que ce soit, sera automatiquement excommuniée. La mesure divise des familles, provoque des exclusions socialement intolérables pour beaucoup, contraint à la clandestinité nombre de communistes de zones rurales.

Les curés italiens s'empressent de traduire cette décision dans les faits, et appellent leurs ouailles à voter pour le grand parti anticommuniste (DC - Democrazia Cristiana). Le régime DC s'effondrera ensuite dans la corruption généralisée au milieu des années 1990

Décembre 1950
Pie XII reconnaît, dans un discours radiodiffusé, que les fouilles effectuées sous les cryptes du Vatican depuis 1940 à la recherche du sépulcre de saint Pierre pour prouver que saint Pierre n'est pas un mythe et renforcer ainsi l'autorité pontificale sont un échec complet.

1953
Stanley Miller, un étudiant chercheur américain fabrique la "soupe de la vie": en soumettant un mélange chimique inerte à des étincelles électriques, il obtient des acides aminés, première pierre pour la fabrication de la vie. Il apporte ainsi de l'eau au moulin des tenants de la génération spontanée" de la vie sur Terre.

1955
Déclaration du pape Pie XII à un congrès international d'historiens qui s'est tenu à Rome :
"La question de l'existence de Jésus relève de la foi et non de la science"

1961
Le financier mafieux Michele Sidona chargé du blanchiment des revenus du trafic d'héroïne entre la Sicile et les États-Unis fait entrer dans le capital de sa banque: la Banca Privata Finanziara de Milan le IOR: Institute per le Opere di Religione: la banque du Vatican grâce au futur pape Paul VI.

1961
Dernière édition de l'index (Index Additus Librorum Prohibitorum), qui cite comme auteurs dont l'ensemble de l'œuvre est interdit de lecture pour les catholiques, entre autres : Jean-Paul Sartre, Alberto Moravia, André Gide. Ce n'est qu'en 1966 que l'index sera officiellement abrogé par l'Église catholique.

3 juin 1963 19h49
Mort du pape Jean XXIII. L'annonce de sa mort parut, par erreur, quelques heures plus tôt dans le quotidien mexicain "El Informador", publié par la grande loge des francs-maçons de l'ouest du Mexique (l'annonce fut publiée le 3 juin 1963, le pape mourut le 3 juin 1963 à 19h49)

1967
La fin du monde d'après la secte Moon. Secte qui se réclame de la Bible et dont la ressemblance avec l'Église catholique est intéressante.

1968
Le pape Paul VI reçoit en audience privée un illustre parrain de la mafia de Chicago: Sam Giancana (instigateur probable de l'assassinat des Kennedy) qui utilisait des prêtres catholiques pour des transferts de fonds internationaux pour blanchir de l'argent via la "Continental Illinois et la Finibank" et fournir des liquidités au Vatican.

1969
L'Académie pontificale archéologique reconnaît que la chaire de Saint-pierre (qui n'a jamais existé) à Rome est en réalité le trône de l'empereur Charles le Chauve utilisé pour son couronnement en 875

1970
C'est la première étude sérieuse et exhaustive sur l'existence de Jésus-Christ depuis... Presque 2000 ans! Le livre de G.A. Wells démarre une polémique qui va s'amplifier aux US, sur Internet avec des gens comme Earl.Doherty.

Juillet 1971
Un lot de plus de 14 millions de faux titres américains fabriqués par la mafia américaine, commandés par l'évêque Paul Marcinkus et grâce à un banquier homme d'affaires italien, Michele Sindona, sont livrés à la banque du Vatican: Istitu per le Opere di Religione. Ces faux titres étaient un acompte sur un montant total de 950 millions de $ US.

Le 25 avril 1973, William Lynch, chef US de la section du crime organisé et du racket et William Aronwald, adjoint au chef des forces d'intervention de New York, sont reçu au Vatican par l'évêque Benelli puis par Marcinkus, avec des hommes du FBI à ce sujet.

1974
Décès du cardinal Daniélou au domicile d'une prostituée noire... L'affaire est étouffée.

1974
Une bombe explose pendant une manifestation syndicale à Brescia en Italie: 9 morts. Attentat de l'Italicus Express en Italie qui fait 12 morts. La loge P2 et le Vatican étaient vraisemblablement impliqués..

1975
La "dernière" fin du monde des témoins de Jéhovah ne s'est pas trop mal passée: 1874, 1914, 1925, 1941, 1969, 1975

1976
Publication de la liste des dignitaires de la loge P2 dirigée par Licio Gelli ) et qui comprend une centaine d'évêques et de cardinaux du Vatican (la P2 est liée à la CIA, la Cosa Nostra, à l'extrême droite et à la Mafia via la Banco Ambrosiano) : Scandale et chasse aux sorcières au Vatican.

L'assassinat du magistrat italien Vittorio Occorsio met fin à une enquête sur les relations entre un mouvement néofasciste et P2.

Assassinat du prince de Broglie (avec la bénédiction du gouvernement français), le prince, qui dirigeait la société luxembourgeoise Sodetex SA (filiale de Matesa, instrument de l'Opus Dei Espagnol) est mouillé dans l'Opus Dei, la Mafia et des politiciens français et espagnols.

En 1981, le juge Michel qui enquêtait sur cette affaire est assassiné.

6 août 1978
Le Pape Paul VI meurt.

26 août 1978
À la faveur de tractations, d'alliances et guerre des clans, un obscur cardinal, Luciani, est élu pape. Pour une fois le nouveau pape Jean-Paul 1er. Il est un pape honnête. Il a 65 ans, en très bonne santé et semble décidé à mettre de l'ordre dans la maison. Il souhaite une Église pauvre pour les pauvres. Vaste programme! Sitôt élu, il se met au travail.

Le petit cardinal effacé se révèle rapidement un pape efficace qui souhaite au plus vite nettoyer les écuries d'Augias du Vatican. En fouillant, le pape tombe rapidement sur les magouilles financières de Marcinkus, de Sindona et de Calvi: évasion fiscale, mouvement illégal d'actions, escroqueries diverses.

Le pape acquiert rapidement la conviction qu'il faut remplacer Marcinkus, l'évêque véreux, Cody, le cardinal de Chicago, se débarrasser des financiers pourris et couper les ponts avec les nombreuses banques possédées par le Vatican ou dont il est actionnaire. Puis le pape découvre la fameuse liste P2 et se rend compte que l'état italien tout entier, mais surtout le Vatican est infiltré par les maçons de la P2.

Le pape se résout alors d'écarter tous les membres du Vatican affiliés à la P2. Cela fait beaucoup de monde! Un peu partout, dans différents pays, en découvrant le caractère inflexible du pape et sa détermination, de nombreuses personnes prennent peur.

Si le pape applique son programme, les Marcinkus, Cody, Calvi, Sindonna, Gelli et consorts vont passer du statut de richissimes hommes d'affaires à celui de détenus, et pour longtemps.

29 septembre 1978
Une ou plusieurs personnes menacées par les fermes résolutions du nouveau pape prennent une décision: il n'existe qu'une solution pour résoudre le problème: se débarrasser du pape, en douceur si possible.

Avec l'appui de Gelli, le grand maître de la P2, ils mettent leur plan à exécution: l'accès, pour ces gens-là, au Vatican est aisé et l'argent ne manque pas. Une petite main introduit une importante dose de Digitaline dans le médicament que le pape prend tous les soirs pour augmenter sa tension un peu faible. Après dîner, le pape se couche avec, en mains, les documents sur les nouveaux changements qu'il voulait opérer (certaines nominations à la Curie romaine et dans l'épiscopat italien) et la fameuse liste P2. Vers 23 h, le poison fait effet, le pape ne se sent pas bien, pris de nausée, il se lève et vomit dans les toilettes en maculant ses pantoufles. Il sonne, sans résultat. Il se recouche, reprend les documents, tombe inconscient puis finit par mourir vers 2 h du matin.

À 4 h 30, la soeur Vicenza le découvre. Le secrétaire d'État Villot est prévenu. Villot rentre dans la chambre, constate le décès, récupère la fiole de médicament, les documents que le pape avait dans les mains, ses pantoufles et ses lunettes maculées ainsi que le testament. On ne reverra jamais ces objets. Les employés des pompes funèbres sont prévenus pour un embaumement urgent. À 7h, dans la cour du Vatican, un garde croise Marcinkus qui habite hors du Vatican et a la réputation de se lever tard. À 7h30 Villot annonce officiellement la nouvelle. À partir de là, le Vatican déverse des tombereaux de mensonges pour masquer la vérité: le pape avait une santé précaire, on ne peut pas faire d'autopsie... Les appartements pontificaux sont méticuleusement nettoyés et tous les objets personnels du pape disparaissent.

On se dépêche d'embaumer le défunt avec interdiction de prélever quoi que ce soit: la moindre goutte de sang ou autre chose sur le cadavre. Tous les partisans du pape réalisent que tous les projets qui allaient se concrétiser tombent à l'eau. Pour faire taire les questions et les rumeurs d'assassinat qui comment à courir, le Vatican organise en toute urgence un conclave pour élire un nouveau pape et faire une diversion pour les médias qui répètent en boucle les mensonges du Vatican.

16 octobre 1978
Le cardinal Wojtyla (qui dans sa jeunesse avait travaillé dans une usine chimique I.G. Farben Solvay à Borek Falecki, qui fabriquait le Zyclon B utilisé par les nazis pour exterminer les juifs) est élu pape. C'en est fini du pape honnête! Avec Jean-Paul II, les affaires, magouilles et autres combines vont continuer. Gelli, la P2, Calvi, Sindonna, Marcinkus, Cody et toutes les autres brebis galeuses sont soulagées: elles n'iront pas en prison et la fête continue..

1979
Assassinat du magistrat milanais Emilio Alessandrini
Peu de temps après avoir effectué une enquête sur la banque Ambrosiano. Assassinat de Carmine Pecorelli journaliste.

Membre du P2, le chef de la mafia de Rome: Giulio Andreotti (appelé par les mafieux « Zi'Giulio » («Oncle Giulio» ou « u Gobbo » le Bossu ), également ministre, sénateur et chef du gouvernement! ami personnel de Jean-Paul II, figure de la Démocratie Chrétienne est finalement condamné en 2002 à 24 ans de prison pour avoir commandité l'assassinat de Giorgio Ambrosoli.

À cause de son témoignage contre Sindona (qui blanchissait l'argent de la mafia à travers la banque du Vatican en Suisse) donné au chef de la police de Palerme Boris Giulano assassiné quinze jours après son successeur Emanuele Basile sera assassiné l'année suivante.

Assassinat du magistrat Cesare Terranova.

Assassinat du colonel Giuseppe Russo. Assassinat du lieutenant-colonel Antonio Varisco qui enquêtait sur la P2.

1980
Assassinat de Roberto Rossone, président adjoint de la Banco Ambrosiano.
Après une période d'apparente libéralisation, le pape Jean-Paul II arrive à la tête de la plus grande secte du monde et renoue avec les traditions les plus terribles de l'Église.

Sa condamnation du préservatif comme moyen d'endiguer la lutte contre le Sida provoque un nombre de morts difficile encore à estimer.

Il pratique une politique active de sabotage des mesures de contrôle des naissances dans le tiers monde : les conséquences de cette action se mesurent en terme de famine, misère, manque de soins médicaux au niveau des continents les plus pauvres (Amérique du Sud, Afrique)

2 août 1980
Attentat de la gare de Bologne (76 morts). On a condamné des terroristes d'extrême droite, mais les services secrets Italiens, Américains, les brigades rouges, la loge P2 et peut-être le Vatican, étaient impliqués. Une enquête interminable (15 ans) et bâclée malgré l'acharnement des familles des victimes.

1980
La banque du Vatican: IOR (Instituto per l'Opere del Religion) dérape de plus en plus: après avoir participé au financement du coup d'État du général Pinochet, un énorme trafic d'armes pendant la guerre des Malouines, les bénéfices de ses opérations servent à acheter des hommes politiques et des groupes de presse comme Rizzoli plumé par la mafia et propriétaire du "Corriere della serra".

13 mai 1981
Suite au scandale Ambrosiano, le pape Jean-Paul II est victime d'un attentat. L'un des deux auteurs (l'autre n'a pas été arrêté), Ali Agça, membre des loups gris (des extrémistes nationalistes turcs contrôlés par la CIA) avoue avoir été commandité par le KGB via les services secrets roumains et la Stasi. L'histoire ne tient pas vraiment la route. Il est probable que les commanditaires font partie de la loge P2 et vivent à l'intérieur du Vatican.

1982
Le banquier Roberto Calvi de la Banco Ambrosiano, la banque du Vatican, est décédé (étranglé puis pendu) sous le pont des Black Friards à Londres (meurtre rituel: des briques dans les poches...)

L'assassinat par le parrain mafieux Pippo Calo)... (quelques heures auparavant, sa secrétaire Grazziella Corrocher est "suicidée" en tombant du 4e étage des bureaux de la Banco Ambrosiano), assassinat de Roberto Rossone directeur général de la Banco Ambrosiano.

Guiseppe Dellacha, executive, se tue en tombant d'une fenêtre de la Banca Ambrosiano Milan.

Rescandale... Michel Sidona, financier, grand argentier de la Mafia américaine et sicilienne depuis 1957, qui contrôlait la Finibank propriété du Vatican, est empoisonné en prison à la Strychnine juste avant de comparaître devant les juges.

Le général Della Chiesa, le président de la D.C. Aldo Moro sont assassinés.

Mgr Marcinkus, banquier du Vatican, est nommé aux É.-U. pour éviter la justice italienne malgré un mandat d'arrêt international.

1982
Le pape Jean-Paul II déclare que la bombe atomique, dirigée contre le caractère dominateur et agressif de l'idéologie marxiste léniniste permet d'aller vers la paix.

1982
L'Opus Dei, secte catholique fondée par Josemaria Escriva de Balaguer obtient du Vatican le statut unique de prélature personnelle: elle n'a de comptes à rendre qu'au pape.

Le Vatican montre ainsi sa reconnaissance d'avoir renfloué sa banque après le scandale de la Banco Ambrosiano qui l'a ruiné.

La secte Opus Dei reconnue et soutenue par l'Église catholique, pratique l'hypocrisie, la mainmise totale sur ses membres, leurs revenus et leur fortune. L'Opus Dei est mouillé dans pas mal de scandales comme l'assassinat du Prince de Broglie en 1976.

Ce changement de statut coïncide avec le début de l'infiltration du Vatican par L'Opus Dei (infiltration qui culminera en 2005 avec l'élection de Joseph Ratzinger comme pape.

Juin 1983
À Rome, une jeune fille de 15 ans: Emanuela Orlandi disparaît. Tout a été écrit sur cette histoire qui aurait une connexion avec Agca, le turc qui avait tiré sur le pape, les loups gris (des extrémistes turcs). En juin 2008, un témoin affirme qu'Emanuela a été enlevée par des mafieux à la demande de Marcinkus.

Les enquêteurs ont fouillé un appartement indiqué par le témoin et qui aurait servi de prison à Emanuela. De nombreux détails cités par le témoin se sont avérés exacts. La mafia, le Vatican, l'IOR, Andreotti...

Mars 1986
Le banquier véreux Michel Sindona menace de parler du fond de sa cellule aux États-Unis. Un café traité au cyanure le fait taire définitivement.

1986
Sur les bords du lac de Tibériade, on découvre une barque de 2000 ans: c'est celle de Jésus! Du coup, les ruines de la maison à côté du lac sont les ruines de la maison de Pierre.

1989
Paul Touvier fasciste, antisémite notoire, criminel contre l'humanité, bourreau des nazis dans la région lyonnaise condamnée à mort en 1945 (embauché par le SDECE) est arrêté dans un couvent de Nice : il vivait dans la clandestinité, protégée par l'Église catholique (l'archevêché de Lyon planquera les archives Touvier à Rome) depuis 1947

1989
É.-U.: Le "télévangéliste" protestant Jim Baker, accusé de malversations financières et compromis dans des affaires de mœurs, qui, avec sa femme, avait bâti un véritable empire sur la crédulité publique est jugé et condamné à 45 ans de prison.

1990
"Les musulmans, c'est comme les femmes. Si on est faible avec eux, ils sont forts. Si on est fort avec eux, ils sont faibles" Abbé Laguérie.

À Lyon le Cardinal Decourtray organise deux grandes séances de guérisons miraculeuses rassemblant 25 000 personnes. Six mois plus tard, toujours pas le moindre petit miracle, pas la moindre guérison...

Années 1990 : Guerres de religion en Yougoslavie
La religion sépare Croates et Serbes : Les "Croates" ont été christianisés par Rome, et sont catholiques. Les Serbes, qui écrivent le Serbo-croate en caractères cyrilliques, ont été christianisés par les Byzantins et sont donc orthodoxes.

Lorsque Milosevitch, le dictateur serbe, commence à agiter le spectre de la "Grande Serbie", la Croatie déclare son indépendance. Aussitôt, le Vatican et la RFA (dont le chancelier de l'époque se proclame "überzeugter Katholik" catholique convaincu) reconnaissent la Croatie catholique comme état indépendant.

Le pape multiplie appels, prières et messes pour l'indépendance de la Croatie. La guerre civile est déclenchée.

1991
Eugen Drewermann, prêtre catholique allemand est suspendu de ses fonctions de prêtre et d'enseignant en théologie. Il a écrit "La naissance du fils de Dieu ne se situe pas au niveau de l'histoire, elle se situe au niveau d'une réalité que seules les images du mythe sont capables de décrire. Mais il convient alors de lire symboliquement l'histoire de la naissance de Jésus à Bethléem". Drewermann considère la naissance de Jésus et la virginité de Marie comme des mythes symboliques. Si on prend le récit de la genèse au pied de la lettre, on entre dans une série de difficultés insurmontables.

1992
Le Cardinal Maurice Otunga, archevêque de Nairobi brûle des préservatifs sur la place publique.

Le juge Giovanni Falcone est assassiné, son successeur le juge Paolo Borsellino est assassiné.

Giulo Andreotti, sept fois président du conseil, sénateur à vie, intime des hiérarchies vaticanes, ami personnel de Jean-Paul II, appelé "le cardinal" est mis en cause par les repentis mafieux dans les affaires Sindona, Calvi, Dalla Chiesa, Pecorelli et Aldo Moro, il serait le patron de la mafia à Rome: ouverture d'une enquête. Il sera acquitté en 1999 puis condamné à 20 ans de prison en 2002, mais ne purgera pas sa peine.

Silvio Berlusconi travaille main dans la main avec la mafia et le Vatican via Silvio Carboni, ex-homme de confiance de Roberto Calvi (banquier du Vatican, de la loge P2 et de la mafia), et de Pipo Calo trésorier de la mafia.

Mai 1992
Béatification de Mgr Escriver de Balaguer (canonisé en 2002) fondateur de l'Opus Dei : Société religieuse de plus de 70 000 membres impliqués dans la vie économique, politique et dans l'enseignement, mêlée à des affaires et à la Mafia.

1993
Parution de l'encyclique papale "Splendor Veritatis", un document très critiqué au sein même de l'Église catholique. (En vente dans toutes les bonnes librairies)

22 décembre 1993
Le pape Jean Paul II reconnaît que le 25 décembre est une fête païenne. Il déclare : "Chez les païens de l'Antiquité, on célébrait l'anniversaire du soleil invincible, ce jour-là afin qu'il coïncide avec le solstice d'hiver. Il a semblé logique et naturel pour les chrétiens de remplacer cette fête par celle du seul Soleil véritable : Jésus-Christ "

1994
La banque du Vatican: IOR (Instituto per l'Opere del Religion, utilisée aussi par la CIA) dérape de nouveau: elle est compromise dans le scandale Enimont où l'IOR a servi de relais à un pot de vin de 93 milliards de lires payé aux partis politiques italiens pour s'assurer la mainmise sur la chimie italienne.

La banque du Vatican est aussi impliquée dans un trafic d'armes au profit d'une famille mafieuse de Catane et dans une tentative de détournement informatique de subventions européennes.

1994 - Sexe, mensonges et répression
L'Église catholique oblige ses prêtres à renoncer à toute vie sexuelle au moment de leur ordination. Et, de tout temps, elle entretient des monastères de femmes, où vivent des nonnes qui se déclarent "épouses du Christ". Les contacts entre prêtres et religieuses sont inévitables : Confessions... De cette situation explosive naissent inévitablement des problèmes.

En 1994 : Une religieuse, qui est aussi médecin, sœur Maura O'Donohue, chargée de la coordination de la campagne contre le SIDA, remet un rapport qui recense des cas d'abus sexuels et de viols répétés de la part de prêtres sur des religieuses dans pas moins de 23 pays.

L'Église garde le rapport dans le plus grand secret, et une partie de son contenu ne sera révélé au public qu'en mars 2001 par un journal catholique américain, le "National Catholic Reporter".

François de Grossouvres, ancien conseiller de Mitterrand, mouillé dans les affaires africaines, membre des réseaux Gladio français à la solde de la CIA, la loge P2 (Licio Gelli) et la Mafia, sait beaucoup de choses : Il s'est suicidé d'une balle dans la tête, dans son bureau de l'Élysée, le 7 avril (le lendemain de l'assassinat du président rwandais, assassina qui a déclanché le génocide). De Grossouvre est retrouvé assis sur son fauteuil, une épaule luxée. Pas d'enquête, permis d'inhumer. (Son gendre sera suicidé d'une balle dans la tête en 1997)

1994 - Assistance aux génocidaires du Rwanda
On estime à 800 000 le nombre de Tutsi et Hutus modérés massacrés par les partisans du parti Hutu Power dès avril 1994. Certains religieux participent aux massacres. En juillet, les troupes du FRP Front Populaire pour le Rwanda (Tutsi) entrent à Kigali et mettent fin au massacre. Les génocidaires fuient en masse vers les pays voisins.

L'Église catholique met en place un vaste réseau pour permettre à ses membres qui ont participé au génocide de retrouver des cieux plus cléments et d'échapper à la justice internationale. L'affaire ne deviendra publique qu'en avril 2001, lorsque l'Europe, stupéfiée, découvre sur ses écrans de télévision deux religieuses rwandaises accusées de participation à un génocide devant un tribunal belge.

Sœur Gertrude (Consolata Mukangango) et sœur Kisito (Julienne Mukabutera) étaient en avril 1994 respectivement Mère supérieure et Intendante lorsque des centaines de réfugiés sont massacrés et en partie brûlés vifs. Les deux sœurs ont livré les réfugiés cachés dans leur couvent de Sovu, et apporté elles-mêmes des bidons d'essence puis enflammé le hangar plein de réfugiés. L'institution catholique a aussi procédé à l'achat et à l'acheminement de machettes, à la localisation des victimes, à travers l'association humanitaire chrétienne "Caritas internationalis".

Dès août 1994, l'Église catholique donne refuge aux deux sœurs dans un couvent au sud de la Belgique.

Le public européen découvre avec stupéfaction que le cas des deux sœurs n'est pas isolé. En Belgique, mais aussi dans d'autres pays européens, l'on trouve maints prêtres et religieux accusés de participation au génocide qui coulent des jours paisibles loin des tribunaux rwandais et internationaux, grâce à l'aide de l'Église catholique. Par exemple, l'abbé Emmanuel Rukondo, prêtre officiant (2002) dans la paisible paroisse de Granges-Canal à Genève, l'abbé Martin Kabalira qui officie aujourd'hui (2002) à Saint-Béa près de Luchon (Haute-Garonne)

1995
Les astronomes détectent, pour la première fois, une planète en dehors du système solaire. Se pourrait-il qu'il y ait de la vie ou de l'intelligence ailleurs dans l'Univers ? Les scientifiques pensent que c'est hautement probable. On découvre aussi en Éthiopie un ancêtre commun vieux de quatre millions d'années à l'homme et au singe.

Le cardinal Ricardo Maria Carles Gordo, archevêque de Barcelone, est impliqué dans un trafic d'armes, de pierres précieuses et de cocaïne via la Mafia italienne. (En 1996, la justice italienne lance un mandat d'arrêt international contre le cardinal, le parquet le considère comme le principal chef de la Camorra: la mafia napolitaine.

1996
Le Pape reconnaît que la théorie de l'évolution est "plus qu'une simple hypothèse" dans un message écrit envoyé à une réunion de l'Académie Pontificale des Sciences: "Aujourd’hui, près d’un demi-siècle après la parution de l’Encyclique, de nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse. Il est en effet remarquable que cette théorie se soit progressivement imposée à l’esprit des chercheurs, à la suite d’une série de découvertes faites dans diverses disciplines du savoir. La convergence, nullement recherchée ou provoquée, des résultats de travaux menés indépendamment les uns des autres, constitue par elle-même un argument significatif en faveur de cette théorie: Jean-Paul II.

Le pape fête l'anniversaire du baptême de Clovis en 496 considéré comme le baptême de la France. Encore un mensonge historique: les historiens hésitent entre 498 et 499 pour la date du baptême, en tout cas, ils excluent 496. Église catholique a, une fois de plus, tordu le cou à l'histoire pour l'adapter à l'emploi du temps de JPII.

Jean-Marie Untaoni Compaoré, archevêque de Ouagadougou au Burkina-Faso lance un slogan : "Pour combattre le sida, luttons d'abord contre le préservatif, car celui-ci empêche d'avoir une conception globale de la relation sexuelle comme signe d'amour et de vie".

1997
Lecture d'une "déclaration de repentance" par la Conférence épiscopale de France à Drancy le 30.09.1997, concernant l'attitude de l'Église catholique française sous Vichy, son "silence" sur les déportations de juifs, et l'antisémitisme qui a trop longtemps imprégné son enseignement.

1998
Assassinat du maître des cérémonies du pape au Vatican.

4 mai 1998
Le chef de la garde suisse du Vatican, Alois Estermann , son épouse Gladys et un vice-caporal Cédric Tornay sont retrouvés morts par balle au Vatican à quelques dizaines de mètres de la chambre du pape.

Rapidement, avant la fin de l'enquête, le Vatican annonce que Cédric a tué son patron et sa femme par jalousie puis s'est suicidé. Autopsie bâclée, pas d'enquête, des douilles ont disparu, incohérence entre l'arme et la blessure.
Le Vatican exhibe une lettre de Cédric expliquant son geste: un faux manifeste. Dans les jours qui suivent, les 2/3 des sous-officiers de la garde suisse démissionnent sans vouloir donner de motif.

Alois Estermann avait la confiance du pape et savait beaucoup de choses. Il était aussi membre de l'Opus Dei et agent de la Stasi: les services secrets de la RDA. Il a joué un rôle dans l'attentat contre le pape en 1981. Il craignait pour sa vie. Sa femme était peut-être un agent de la CIA.

Septembre 1998
Licio Gelli grand maître de la P2 est arrêté à Cannes. Très liée au Vatican, après 40 ans de magouilles, d'assassinats, d'attentats (une bonne centaine de morts), de tentative de coups d'État, collusion avec la mafia, après avoir trempé dans tous les grands scandales de l'Italie: Ambrosiano... était toujours en liberté et passait une paisible retraite dans sa luxueuse villa d'Arezzo en Toscane.

1998
L'Église catholique reconnaît qu'elle a toujours soutenu le dictateur Pinochet jusqu'au bout. Le cardinal chilien Jorge Medina (préfet de la Congrégation pour le Culte Divin au Vatican) a reconnu que le Saint-Siège a effectué des démarches discrètes pour libérer Pinochet alors détenu à Londres.
Mgr Fransisco Javier Erra Ruiz, archevêque de Santiago du Chili : Les arrestations de Pinochet étaient moins choquantes que son arrestation à Londres.

1999
Georges Cottier, le théologien du pape au Vatican, déclare sur Radio Vatican qu'on ne peut pas rejeter l'inquisition en bloc et il se demande si on peut réconcilier la torture et le mort, utilisées par l'inquisition, avec les évangiles.

Mai 2000
La fin du monde pour mai 2000 d'après Nostradamus.

8 octobre 2000
Le juge Jean Trecani de Lausanne découvre que la mafia a bricolé le site Web de la Compagnie Bancaire Espirito Santo qui lui a permis de détourner 1.3 milliard d'euros de subventions de l'Union européenne. Une partie de ces fonds, avant d'arriver en Suisse, a été blanchie par la banque du Vatican.

Novembre 2000
Le Vatican a récupéré, pendant la Seconde Guerre mondiale, l'argent volé par les pro-nazis aux Croates : plusieurs millions de dollars qui ont servi à exfiltrer des fascistes vers l'Amérique du Sud à la fin de la guerre.

Des plaignants ont engagé des poursuites contre le Vatican depuis la Californie. Le Vatican effectue des pressions sur les É.-U. pour empêcher la tenue d'un procès.

Février 2001
Jésus meurt et ressuscite tous les jours à 11 h 30 et 16 h 15... dans ce parc d'attractions à vocation commerciale et religieuse prés d'Orlando en Floride (visite guidée)

2001
Le Pape Jean-Paul II s'excuse: Galilée, le massacre de Constantinople, etc. Ce qui parait remettre en question le dogme de son infaillibilité...

Sœur Gertrude et sœur Kizito religieuses bénédictines rwandaises sont enfin condamnées à 15 et 12 ans de prison par la cour d'assises de Bruxelles pour leur participation au massacre de 1 600 réfugiés rwandais brûlés vif dans leur couvent. Pendant ce temps, le tribunal international d'Arusha, financé par la communauté internationale et gangrené par la corruption, dort paisiblement : 6 ans après les faits, aucun jugement. Les autres acteurs du génocide vont sans doute couler une paisible retraite...

25 septembre 2001
Deux semaines après les attentats qui ont fait des milliers de morts aux É.-U., le Vatican déclare à travers son porte-parole Joaquin Navarro Valls "Toute personne a le droit à l'autodéfense, même avec le recours à la force lorsque qu'elle fait l'objet de menaces". Ainsi commence la chasse aux Arabes et Musulmans. Réactions indignées du monde entier.

31 janvier 2002
Dans un discours violent contre le divorce, le pape Jean-Paul II presse les avocats et les juges civils de refuser d'appliquer la loi concernant le divorce.

Tollé général en Italie et dans le monde entier. Rarement le pape aura réussi une aussi grande unanimité contre lui y compris au sein de l'Église Catholique.

Mars 2002
L'Église catholique américaine est secouée par d'innombrables affaires de pédophilie qu'elle a tenté d'étouffer pendant des années à coup de centaines de millions de dollars. Des archevêques et évêques sont impliqués. 10 % des 25 000 prêtres américains sont impliqués dans des affaires de pédophilie.

Ces affaires ont un impact important auprès des donateurs et pourraient constituer une lame de fond contre l'Église catholique américaine (qui est de très loin, l'Église catholique la plus généreuse dans le monde) et peut-être l'Europe.

En Irlande, par exemple, où le pourcentage de prêtres pédophiles atteint des sommets, des milliers de demandes d'indemnisation sont en cours...

Le pape regrette pour l'image de l'Église et pour les prêtres inculpés, mais oublie de se soucier du sort des victimes.

Avril 2002
L'Église catholique fait partie des organisateurs du putsch raté (avec la CIA) contre le président vénézuélien Hugo Chavez.

16 Juin 2002
Devant 400 000 gogos, le pape canonise Francesco Forgone (1887-1968) plus connu sous le surnom de Padre Pio, que l'Église elle-même considérait comme: (je cite) "un coureur de jupons, fraudeur et malade mental interdit de messe ou de voir ou parler à des femmes seules, un hystérique naïf, au pire comme un escroc".

Après l'avoir totalement dénigré, avoir installé des micros dans son confessionnal et avoir failli le faire interner en psychiatrie; sous la pression des masses populaires, l'Église a oublié ses anciens reproches pour le glorifier puis le canoniser. La ville de Padre Pio, San Giovanni, attire maintenant plus de fidèles que Lourdes et a beaucoup fait pour les saintes finances. Un de plus dans l'usine à saints de Jean-Paul II.

30 juillet 2002
Le pape Jean-Paul II canonise Juan Diego, pauvre paysan indien (quoique représenté avec la peau blanche et le type espagnol!) béatifié en 1990 qui vivait au Mexique, était un chrétien modèle idéal et à qui est apparue la Vierge Marie en 1531 (à l'emplacement exact d'un temple aztèque dédié à la déesse mère Tonantzin )

Juan Diego est une légende en Amérique du Sud, une sorte de Jésus-Christ local plus proche des paysans. Et pourtant, comme Jésus-Christ, Juan Diego n'a jamais existé! Il a été créé par les moines franciscains, mais il constitue un modèle efficace pour convertir les pauvres d'Amérique du Sud. (Le doyen émérite Mgr Guillermo Schulenberg, le père Manuel Olimon Nolasco, professeur de l'université pontificale de Mexico ont vainement adressé au pape une lettre demandant une suspension de la procédure de canonisation de Juan Diego dont ils doutent de l'existence historique)

Octobre 2002
Le Vatican cautionne un ouvrage sur les mensonges et lieux communs dans la Bible: Agence France-Presse - Rome:"Jésus n'est pas né un 25 décembre, était petit, pas très beau, Ève n'a jamais mangé de pomme et les dix Commandements n'ont jamais été dictés par Dieu à Moïse, affirment deux journalistes catholiques dans un livre cautionné par le Vatican publié en Italie. «Les onze commandements», écrit par deux collaborateurs du quotidien des évêques italiens Avvenire, est consacré aux «équivoques, mensonges et lieux communs dans la Bible et les Évangiles». Le sérieux du «travail précieux de démythification» réalisé par Roberto Beretta et Elisabetta Broli sur la base de l'étude de textes sacrés authentiques est souligné dans une préface par Mgr Gianfranco Ravasi, membre de la Commission pontificale pour les Biens culturels de l'Église, le ministère de la Culture du Vatican.

Octobre 2002
Lemaire, archéologue, fait paraître un article dans "Biblical Archaeology Review" où il affirme qu'un ancien coffre a servi à recevoir le corps du frère de Jésus. On ne sait pas dater l'ossuaire ni d'où il vient. Lemaire appuie ses dires sur une inscription gravée en araméen dans l'ossuaire "Jacob fils de Joseph, frère de Jésus". La presse s'empare de l'affaire: enfin une "preuve" de l'existence de Jésus. Quelques jours plus tard, Paul Flesher de l'université du Wyoming démontre que c'est un faux: la deuxième partie "frère de Jésus a été rajoutée plus tard autour du IIIe siècle.

«Il s'agit d'une extrapolation», a estimé l'abbé Émile Puech, de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem. La juxtaposition de trois noms est rare, mais pas unique, rien ne prouve qu'il s'agisse de personnes très connues et certainement pas que Jacques soit le fils de Joseph et Marie, a-t-il déclaré à l'AFP. «Ce n'est plus de la science, ni du travail d'historien, mais du roman ou du business»

En décembre 2002, l'enquête continue: Voir l'article dans "Sciences et Avenir" du mois de décembre 2002. On s'avance vers un faux: de plus en plus de soupçons pèsent sur cet ossuaire qui pourrait bien constituer la plus grosse fraude archéologique de ces dernières années. Les spécialistes s'en détournent prudemment. Les "preuves" avancées par Lemaire qui reposent surtout sur sa conviction paraissent bien minces et des faits troublants restent inexpliqués. Bref: la seule "preuve" de l'existence de JC pourrait bien n'être qu'un immense canular... Une commission d'experts a conclu à un faux et le 25 juillet 2003, le vendeur Oded Golan a été arrêté par la police qui a perquisitionné son domicile et a trouvé des outils pour réaliser le faux et d'autres faux ossuaires à moitié terminés...

15 février 2003
Le Vatican lève le voile sur Pie XII et l'Allemagne nazie? Une partie des archives couvrant la période 1922-1939 est accessible aux chercheurs, mais il faudra encore pas mal de temps pour y voir clair. En décembre 2002, le Vatican avait reconnu que "Pie XII n'a pas eu, probablement, une trempe de prophète". Le 11 février 1939, Pie XI devait lire un discours critique envers Hitler et Mussolini. Il meurt et son successeur Pie XII détruit le texte et les copies.

Mai 2003
Une étude du professeur Goodman dans "Proceedings of the National Academy of Sciences" montre que l'homme et le chimpanzé ont un ADN identique à 99.4 % ce qui amène le professeur à demander que le chimpanzé soit classé sous le genre "homo" comme l'humain.

Juin 2003
Le pape Jean-Paul II célèbre une messe à Osijek en Croatie: deux morts.

31 Juillet 2003
Le quotidien italien Il Secolo XIX" publie le premier volet d'une enquête qui montre comment le Vatican a aidé les criminels nazis à s'enfuir juste après guerre: un pavé dans la mare qui n'a pas fini de faire des vagues: Eichmann, Barbie, Mengele ont pu ainsi atteindre des lieux surs sans problèmes.

Août 2003
La canicule qui sévit en France engendre un nombre élevé de décès chez les personnes âgées.

Les Églises (chrétiennes, musulmanes...), intarissables sur les questions de mariage, de divorce, de famille, de contraception... sont muettes.

Fin août elles font des incantations pour faire venir la pluie...

17 Août 2003
Naissance aux É.-U. de Rhianna Rose Schmidt de parents très croyants. Malheureusement, le bébé est atteint de septicémie et a un besoin urgent d'antibiotiques. Les parents font confiance à leur Église et n'autorisent pas de traitement médical et prient pour le bébé qui décède deux jours plus tard.

Octobre 2003
Le mensuel "Science et Vie, dans son numéro d'octobre, publie un dossier sur l'enseignement religieux à l'école: sous couvert d'histoire, on y enseigne la foi, on y mêle le croire et le savoir.

Les héros de la Bible sont considérés comme des personnages historiques, les Hébreux descendent d'Abraham,. L'histoire officielle des écoles laïques est centrée sur le catholicisme.

Les évangiles sont pris pour argent comptant. En ce qui concerne l'Islam, dans la vie de Mahomet, le mythe prend le dessus sur l'histoire.

Octobre 2003
L'Église catholique demande aux séropositifs de ne pas porter de préservatifs. Le Vatican nie l'efficacité du préservatif et l'archevêque de Nairobi estime que les préservatifs ont augmenté l'extension de l'épidémie contre l'avis de l'OMS.

Ces prises de position ne sont peu -être pas étrangères à l'extension de l'épidémie de Sida dans les pays africains à majorité catholique en Afrique comme le Kenya.

Ce n'est pas grave: dans quelques dizaines d'années, devant les faits, le pape du moment pourra toujours demander pardon pour les agissements de l'Église et sa responsabilité dans l'extension du Sida pendant les années 2000...

Octobre 2003
L'Église catholique a démarré la procédure de béatification de Mère Térésa sur la base du témoignage de la guérison spontanée du cancer de Monica Besra survenu après sa rencontre avec mère Térésa.
Cette guérison est très discutable et controversée: Monica Besra n'a jamais eu un cancer, mais une tuberculose, elle a été soignée par la médecine et sa guérison progressive a duré plusieurs mois. Monica Besra a été recueillie par les missionnaires de mère Téresa.
L'histoire du miracle est apparue un an et demi après les faits. Beaucoup considèrent que c'est une pure invention, une insulte à mère Térésa qui ne croyait d'ailleurs pas aux miracles.

Décembre 2003
Extraits du discours du président Bouteflika à Beyrouth:
- le Monde arabe traduit chaque année cinq fois moins de livres qu'un pays comme la Grèce qui ne compte que onze millions d'habitants;
- le nombre total de livres traduits par les Arabes depuis l'époque du Khalife Al-Maamoun (9e siècle de l'ère chrétienne) équivaut au nombre de livres traduits chaque année en Espagne;
- le nombre de brevets d'invention déposés par des Arabes entre 1980 et 2000 est de 370, contre 7.652 pour Israël (pour la même période)
- le nombre d'utilisateurs d'Internet est de 1,6 % de la population dans le Monde arabe, contre 79 % aux États-Unis;
- il y a 18 ordinateurs pour 1.000 habitants dans le Monde arabe, contre 78 dans les pays industrialisés;
- 53 journaux pour 1,000 habitants paraissent chaque jour dans le Monde arabe, contre 285 dans les pays industrialisés.

Février 2004
En Ouganda, 200 personnes sont massacrées par des rebelles de "l'Armée de résistance du Seigneur" des chrétiens fanatiques qui incendié un camp de réfugiés.

Pratiquement pas une ligne dans les journaux occidentaux, contrairement à l'attentat islamiste en gare de Madrid, quinze jours plus tard, qui ont fait à peu près le même nombre de victimes, mais ont été abondamment commentés dans la presse.

Septembre 2004
Le Vatican abriterait des prêtres pédophiles: selon un quotidien américain, sept prêtres catholiques accusés de pédophilie sont actuellement réfugier à Rome.

Mai 2005
Depuis des années, les habitants de Cesano, au nord de Rome, dénoncent la nocivité des antennes de Radio Vatican toutes proches. Une étude épidémiologique a démontré que le risque de leucémie est 6 fois supérieur à la normale. Radio Vatican dépasse largement les puissances maxi autorisées.

Le cardinal Robero Tucci, président de Radio Vatican et le père Pascale Borgomeo, le directeur général ont été condamnés à dix jours de prison.

30 juin 2005
"Cette Église catholique qui laisse l'Afrique porter sa croix" sa condamnation aveugle du préservatif favorise la propagation du sida et tiraille les fidèles entre la foi et le combat contre la maladie.

7 juillet 2005
Le Dalaï-Lama déclare que "ceux qui ont péri durant le tsunami avaient un mauvais karma".

12 octobre 2005
Pédophilie: un rapport accable l'Église de Los Angeles.

Depuis 75 ans, l'Église a couvert les actes de pédophilie de ses prêtres, de nombreuses plaintes ont été ignorées, des millions de dollars ont été versés aux familles pour étouffer les affaires.

Un autre rapport accable l'Église irlandaise et la police. Les évêques ont protégé et soutenu les prêtres pédophiles. La police n'a jamais terminé ses enquêtes et détruit les anciens dossiers. L'Église catholique accepte le rapport et ses conclusions qu'elle qualifie "d'horrible".

Janvier 2006
La question de l'existence de Jésus devant la justice italienne: Luigi Cascioli a toujours soutenu que le Christ n'a jamais existé. Le père Righi, curé de sa paroisse a écrit dans son bulletin qu'il existe des preuves de l'existence historique du Christ. Le 11 septembre 2002, Luigi Cascioli a porté plainte contre le père Righi pour abus de la crédulité populaire, plainte recevable en droit italien. Sa plainte a été repoussée, mais Cascioli a fait appel et le 11 mai 2004, elle a été jugée recevable. Il va donc y avoir un procès en bonne et due forme. Cascioli a écrit à l'archevêque pour l'assurer qu'il est prêt à retirer sa plainte si une preuve de l'existence historique de Jésus lui est fournie. Cette histoire, à défaut d'aboutir, permettra peut-être à de nombreux chrétiens de s'interroger sur la réalité historique de Jésus Christ.

Mai 2006
La prière est dangereuse pour la santé! Des scientifiques américains ont fait une étude de l'influence de la prière sur plusieurs milliers de malades qui ont été divisés en trois groupes: dans le premier groupe, les malades savaient qu'on allait prier pour eux, dans le 2e groupe ils ne le savaient pas et dans le 3e groupe, personne ne priait pour eux: Résultat: aucun changement entre les membres du 2e et 3e groupe, mais des complications et des résultats catastrophiques pour le 1er groupe: c'est prouvé: la prière est dangereuse pour la santé. (les médecins ont expliqué ce résultat en invoquant le stress augmenté quand le patient sait qu'on prie pour lui et qui conduit à des complications cardiaques)

Juin 2006: La Bible est-elle une fable?
 C'est le titre d'un article paru dans l'hebdomadaire La Point qui présente le dernier livre d'Israël Finkelstein (directeur de l'institut d'archéologie de Tel-Aviv) "Les rois sacrés de la Bible" qui montre que David et Salomon, s'ils ont bien existé, ont eu une histoire qui n'a rien a voir avec les faits relatés dans la bible. Le "royaume" de David était minuscule et sans influence et celui de Salomon, pauvre et peu peuplée...

12 décembre 2006:
 Un prêtre condamné à 15 ans de prison pour le génocide rwandais

Janvier 2007: L'Église catholique polonaise face à son passé
 La toute puissante Église catholique polonaise qui se croyait couverte par le pape doit faire face à son passé. Suite à la nomination de Mgr Wielgus archevêque par le pape et sa dénonciation en tant qu'agent avec l'ex-politique communiste, l'intéressé a d'abord vigoureusement démenti puis devant l'évidence, a du accepter les faits et donner sa démission. Une 2e tête est tombée et, avec l'ouverture des archives soviétiques et la disparition de Jean-Paul II qui n'est plus là pour protéger l'Église polonaise, un vent de vérité arrive. Officiellement, on parle de 10 % de membres de l'Église polonaise impliqués dans une collaboration avec l'ex-police communiste. La réalité est probablement beaucoup plus élevé.

12 février 2009: Rwanda prison à vie requise contre un prêtre catholique.

L'homme d'Église a fait assassiner plusieurs Tutsi à Nyanza et tué, en personne, d'autres Tutsi, dont des prêtres. L'abbé Nsengimana fait partie des quatre prêtres catholiques inculpés par le PIR, dont Athanase Seromba, condamné définitivement à la prison à vie en 2008, et Emmanuel Rukundo qui attend son verdict. L'abbé Wenceslas Munyeshyaka sera quant à lui jugé en France.

13 avril 2009:
Pour Benoît XVI, la résurrection du christ est un évènement réel pas un mythe. Le pape est plus catégorique que dans la préface de son livre "Jésus de Nazareth"

18 janvier 2009: L'auteur de l'attentat contre Jean Paul II libéré. 
 Après presque 30 ans de prison, Mehmet Ali Agça, l'homme qui avait tiré sur le pape Jean Paul II en 1981, va être libéré. Il purgeait une peine de 19 ans pour l'attentat contre le pape. Il achève lundi une autre peine de dix années de détention pour l'assassinat d'un journaliste turc en 1979. On ne sait à ce jour pour quelle raison qu'il ouvrit le feu sur le pape le13 mai 1981, sur la place Saint-Pierre.

5 mars 2010
Des révélations sur la vie privée d'un laïc homosexuel officiant dans l'entourage de Benoît XVI confrontent une nouvelle fois l'Église à un sujet qui l'embarrasse.

Un réseau homosexuel gravite autour du pape. Un choriste a récemment été mis à la porte du palais pontifical, soupçonné d'avoir fourni des partenaires sexuels masculins à un membre laïc de l'entourage de Benoît XVI, révèle vendredi le quotidien britannique Guardian.

Angelo Balducci est président du Conseil supérieur des travaux publics, la principale autorité pour le contrôle des marchés de l'État italien. Il est aussi, depuis quinze ans, membre des «Gentilshommes de Sa Sainteté», une confrérie qui appartient à la Maison pontificale, chargée d'aider le pape dans la gestion de ses affaires. Les gentilshommes, qui sont des clercs ou des laïcs, sont notamment chargés de tenir le palais apostolique.

10 février 2010 
Angelo Balducci est arrêté par la police italienne. En tant que président du Conseil des travaux publics, il est accusé de corruption. Mais les écoutes téléphoniques de la police révèlent d'autres activités, qui semblent bien plus gêner le Vatican.

Quant à Angelo Balducci, le Vatican semble ne pas savoir comment s'en défaire. Aucune procédure ne serait en effet prévue pour démettre un «Gentilhomme de sa Sainteté»

9 mars 2010
Le frère du pape Benoît XVI a déclaré avoir giflé des enfants en guise de punition lorsqu'il s'est occupé d'une célèbre chorale de jeunes garçons à partir de 1964. Il a également reconnu avoir été informé d'allégations d'abus sexuels au sein d'une école primaire, en lien avec cette chorale mais n'avoir rien fait.


La garde des Sceaux allemande, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, avait affirmé lundi que le devoir de réserve du Vatican avait joué un rôle dans le «mur du silence» entourant les actes d'abus sexuels sur enfants commis par le clergé catholique.

De nombreux cas, portant sur des soupçons d'abus sexuels sur mineurs, commis par des représentants de l'église catholique et couverts par leur hiérarchie, ont été révélés dans plusieurs pays du monde depuis 20 ans, en particulier ces dernières semaines en Allemagne, d'où le souverain pontife est originaire, aux Pays-Bas et en Irlande.

15 mars 2010
 
La communauté catholique de Bad Tölz, une ville bavaroise située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Munich, est entrée en révolte.

Ce week-end, les habitants de cette petite station thermale ont découvert qu’un de leurs curés a été condamné à plusieurs reprises pour pédophilie. Il s’agit du père Peter H, un prêtre muté dans son diocèse en 1980 par Joseph Ratzinger, l’archevêque de Munich et Freising, qui allait devenir le pape Benoit XVI quelques années plus tard.

Le pape allemand Benoît XVI, a été mis en cause vendredi pour avoir autorisé la mutation dans son diocèse de ce prêtre déjà condamné à l’époque pour acte pédophilie sur un enfant de 11 ans. Le prêtre aurait dû subir une thérapie, mais s'était vu confier de nouvelles responsabilités pastorales.

21 mars 2010

Un religieux suggère un registre des prêtres pédophiles

Un membre de la conférence épiscopale suisse suggère au Vatican d'établir un registre des membres du clergé catholique soupçonnés d'abus sexuels, susceptible d'assurer une transparence à travers le monde au moment des nominations notamment.

Dans une interview au journal Sonntagsblick, Martin Werlen, prieur de l'abbaye bénédictine d'Einsiedeln, déclare craindre que la hiérarchie catholique n'ait pas assez mesuré la gravité des conséquences pour l'Église des dernières révélations concernant des abus sexuels sur des enfants de la part de religieux en Irlande et ailleurs.

Dans ce monastère d'Einsiedeln, en Suisse alémanique, cinq moines ont été impliqués dans des affaires d'abus ou de harcèlement sexuel depuis les années 1970. Le prieur, à ce poste depuis 2001, précise qu'il a lui-même eu à traiter trois de ces cas.

«Je crains que la hiérarchie religieuse à Rome ne prenne pas assez au sérieux la situation... Notre crédibilité est en jeu», déclare le religieux.

Le Saint-Père va t'il en tenir compte d'après vous?

24 mars 2010
Le pape Benoît XVI a accepté la démission de l'évêque irlandais John Magee à la tête du diocèse de Cloyne, impliqué dans une enquête sur des cas de pédophilie.

Mgr Magee, 73 ans, qui a été secrétaire particulier de trois papes, Paul VI, Jean Paul Ier et Jean Paul II, a été impliqué dans le scandale des abus sexuels sur des enfants en Irlande dans un rapport établi en décembre 2008 par l'Église catholique irlandaise.

Un rapport publié en Irlande après trois ans d'enquête a révélé comment l'Église catholique de ce pays avait couvert des abus sexuels commis sur des centaines d'enfants par des prêtres pendant plusieurs décennies.

Le 11 décembre, le pape avait présenté des excuses pour ces abus, qualifiant de «crimes abominables» les agissements des prêtres irlandais pédophiles couverts par leur hiérarchie.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire